AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUS RECHERCHONS DES PERSONNES INTERESSÉS PAR LE POST D'ADMIN, CONTACTEZ NOUS PAR MP!!

Partagez | 
 

 LA VIE DE DIAMANTS SALES/CASSIE VENTURA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mellow

avatar

ÂGE : 26 ANS
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH, DOWNTOWN

BLAZE : RELLA
VAGUES RIDÉES : 854


MessageSujet: LA VIE DE DIAMANTS SALES/CASSIE VENTURA   Dim 26 Fév - 13:06


la'teesha marawi est née et a grandi à east compton. à 4 ans, sa garde est confiée à sa grand-mère maternelle, whitney flerony dit "neenee", à cause de son père inexistant et de sa mère jugée irresponsable (amants à répétition, immaturité...) toute son enfance, la petite la'teesha, rêve qu'un beau blanc comme elle en voit dans "beverly hills" vienne l'enlever de cette misère, mais elle a beau espérer haut et fort, elle reste empêtrée à compton, ce quartier qu'elle déteste. elle est passionnée par le chant, sa grand-mère l'inscrit d'ailleurs dans une chorale gospel à l'âge de 11 ans, où elle peut enfin extérioriser ses sentiments refoulés. elle s'amusera même avec ses amies à se rendre jusqu'à los angeles, downtown pour chanter dans les rues contre quelques dollars au fond d'une casquette. plutôt douée à l'école, elle saute une classe à l'âge de 13 ans, ce qui lui fera passer son bac à 17 ans, mais avec le peu de moyens que possède sa famille, elle ne peut pas se permettre d'intégrer une université et suivre des études et son niveau scolaire est jugé «insuffisant» pour qu'une bourse puisse lui soit accordée. Elle se tourne alors vers la restauration; elle est engagée dans un café/restaurant en faillite sur le promenade de venice beach. elle va travailler très dur pour ramener de l'argent au foyer. sa grand-mère ne pouvant plus travailler, elle est la seule source de revenu de la famille et ses efforts doivent être multiplié.
toute sa vie se résume en fait à long fleuve tranquille et à un éternel recommencement jusqu'à ce qu'elle rencontre malakaï onassis dit "kush", il y a quelques mois.

niveau caractère, je voyais bien la'teesha (à l'heure d'aujourd'hui) comme assez franche, un peu blessante et médisante, trop sûre d'elle, caractérielle, un peu garce en fait (la gentille petite minette qu'elle était dans le passé est révolue, tu connais?) , maintenant qu'elle a un statut assez élevé dans compton. enfin par "statut élevé" j'entends qu'elle se tape un gangster voilà tout. ça pourrait expliquer son étrange coupe de cheveux (j'aime trop cassie ne me la changez pas, bon après, si vous la kiffez vraiment pas, y'a moyen de s'arranger) son style swag et tout ça tout ça... néanmoins, malgré son caractère de petite conne, je la vois bien indépendante (qu'elle ait pas besoin de kush pour vivre en fait) mais fragile quand même, malgré toutes les apparences de femme statue (je dis de la merde mais vous me comprenez hein) qu'elle peut se donner. c'est le bébé de kush, elle est comme hypnotisée par lui, elle ne voit que lui. elle n'en est pas dépendante, mais c'est son rayon de soleil, son soleil même. le hic, c'est qu'elle perd la tête en sa présence et qu'elle serait prête à tout pour lui.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
LA'TEESHA MARAWI



nom complet: la'teesha marawi date et lieu de naissance: 2 AVRIL 1993 origines: philippiennes métier: SERVEUSE AU SIDEWALK CAFE A VENICE BEACH statut social: EN COUPLE AVEC KUSH avatar: CASSIE

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
tes paumes sont posées sur les joues bouillonnantes de la'teesha. t'essayes de passer pour le mec calme et sûr de la situation, mais t'as un nœud dans l'estomac, t'es nerveux, comme à chaque fois. tu lui souris et lui dit doucement. "bébé, si tu veux qu'on arrête on arrête. t'es obligée de rien. je te le jure." elle avale sa salive et te répond dans un chuchotement presque inaudible "je veux le faire. je ferai tout pour toi." ton cerveau se retourne et tu te rends presque compte à ce moment précis l'impact que t'as sur elle; tu la foutrais dans un gang-bang, limite elle en redemanderait simplement parce que tu lui as demandé. tu l'embrasses avec tendresse "je t'aime, tout va bien se passer". tu baisses le eysdouss noué dans tes cheveux, sur ton visage, il recouvre à présent ton nez et ta bouche, t'enfonces ta snapback profondément sur ta tête. t'es méconnaissable; c'est le but. tu regardes teesha, elle t'a imité, ses cheveux sont remontés dans la casquette et son accoutrement de crips est tellement convainquant qu'on pourrait la prendre pour un homme. t'ouvres vivement la boite à gant et en ressort un 99mm que tu lui donnes. "tu ne tires pas. si y'a un problème, c'est moi qui le règle. prend ça pour une décoration entre tes doigts." elle acquiesce. "on y va" vous sortez de la voiture.
vous vous fondez complètement dans cette nuit profonde et vous commencez à remonter la rue. il n'y a personne. c'est d'ailleurs la raison pour laquelle tu as prévu ça à cette heure-ci. le néon de l’épicerie apparait comme insolant, il te nargue et te demande presque de le violer. ton adrénaline monte en flèche. tu entends teesha respirer bruyamment. tu te retournes, t'approches d'elle et attrapes ses hanches. "tout va bien se passer. mais faut y aller maintenant. on va pas avoir beaucoup de temps." tu la sers dans tes bras, tu sens son cœur battre dans sa poitrine. tu regrettes presque de l'emmener dans toutes tes merdes "on attend quoi pour y aller?" tu esquisses un sourire, attrapes sa main et vous marchez avec vitesse jusqu'à la boutique. tu pousses la porte vitrée. le vendeur se rend compte que quelque chose ne va pas en vous voyant accoutrés de cette façon. il n'a le temps de rien, tu dégaines vivement l'arme à ta ceinture. "un seul geste et j't'explose la tête." la'teesha court derrière le comptoir pendant que tu pointes ton arme sur la tête de ce jeune homme d'une vingtaine d'années. elle ouvre la caisse enregistreuse sans difficultés -dans ce genre de petites supérettes, elles ne sont pas verrouillées par des codes- et fourre les billets dans le sac que tu lui balances. les secondes paraissent être des heures et t'as l'impression d'être figé depuis bien trop longtemps pour pouvoir te défaire de cette position. cette arme pointée sur son front. tu comprends ce qu'il peut ressentir, t'en as déjà eu des flingues pointés sur toi; c'est la pire des choses que tu connaisses car celui qui tient l'arme est celui qui a ta vie entre ses mains. la'teesha quitte le comptoir et court vers toi. tu gardes ton arme pointée sur lui même en quittant la boutique. vous courez à en perdre haleine jusqu'à la voiture. perdre du temps n'est pas à l'ordre du jour, le mec doit déjà avoir appelé les flics. tu regardes la montre. 00:28. vous êtes resté 3 minutes dans la boutique. tu démarres en trombe. tu roules sans savoir ou tu vas. tu veux simplement t'éloigner d'ici. dans ta tête passe en boucle me and my girlfriend de 2pac. tu roules pendant plusieurs kilomètres et tu t'arrêtes enfin sur un parking de poids lourds. vous êtes encore essoufflés. t'enlèves ton "déguisement" et tu te tournes vers elle. tu lui souris. elle éclate de rire. tu te doutes que c'est nerveux, mais tu la suis dans son délire. elle ouvre le sac et compte les billets de ses doigts fins. quelques minutes après, elle te regarde avec un regard sombre. "286 dollars..." c'est peu, très peu. mais tu veux la rassurer, la rassurer de cette connerie que vous venez de faire et dans laquelle tu l'as entrainée. tu ne trouves rien d'autre à dire que "je me suis déjà mouillé pour beaucoup moins." elle ne semble pas satisfaite de ta réponse "merde kush, c'est notre vie qu'on est en train de jouer. 286 dollars, c'est trop peu pour finir en prison." tu soupires "bébé calme toi.. tu crois vraiment que je savais la somme exacte qu'il y avait dans la caisse? c'est connu, les vendeurs ne gardent jamais de grandes sommes dans les caisses pour éviter ce genre d'embrouilles." elle regarde par la fenêtre, t'ignorant. ses lèvres sont pincées, son visage fermé. tu détestes quand elle se met dans des états pareils (à savoir très souvent) car elle te semble intouchable, presque loin de toi, comme si elle avait pris l'apparence d'eau et qu'elle te glissait encore les doigts "teesh..." aucune réponse. "mon ange..." tu attrapes sa main, elle sursaute à ton contact et décide enfin de te regarder "bébé... je t'aime, je peux pas vivre sans toi. quand je te regarde, je me dis que j'ai tellement de chance de t'avoir. moi sans toi, c'est comme clyde sans bonnie, tu comprends" elle sourit. tes paroles te font aussi honte, ça fait tellement ringard, mais ça passe tellement bien avec ta gueule de petit gangster. ta main s’égare sur sa cuisse et tu l'embrasses. un french kiss, pas vraiment propre, mais tu t'en fous, elle est tienne, elle t'appartient, c'est le principal, le reste c'est peanuts.
en fait, tu te l'avoues à toi-même, t'aimes bien te prendre la tête avec elle, car tu sais qu'elle finira toujours par te pardonner tes conneries. et les réconciliations les meilleures tu les connais, c'est celles qui se font sur l'oreiller. en l'occurrence, cette fois-ci, la réconciliation se fera à l'arrière d'une cadillac lowrider 1980. cali love


البولي يوريثين


Dernière édition par Kush Onassis le Mar 28 Fév - 18:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellow

avatar

ÂGE : 26 ANS
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH, DOWNTOWN

BLAZE : RELLA
VAGUES RIDÉES : 854


MessageSujet: Re: LA VIE DE DIAMANTS SALES/CASSIE VENTURA   Dim 4 Mar - 14:33

- rack city bitch, rack rack city bitch -
Citation :
bon y'aura pas 156565 conditions pour prendre le scénario. je veux simplement quelqu'un qui a un assez bon niveau de rp. (genre sans fautes et en faisant parler les sentiments du personnages, pas juste décrire l'action qu'il fait) puis... c'est tout en fait. je voulais simplement dire ça. huhuhu I love you

ps: ces photos peuvent vous donner trop envie de prendre cassie. et non je n'essaye absolument pas de la vendre... héhéhé:
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

et je vous aie même fait deux avatars parce que je suis une rackia en or. (j'ai rien dit sur les avatars de bazzart... mais vous verrez par vous même)
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


البولي يوريثين
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

LA VIE DE DIAMANTS SALES/CASSIE VENTURA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [event 001] Le bal des années folles - sujet global
» L'envie de la revoir || [Pv Cassie ]
» CASSIE FEMELLE X CANICHE 8 ANS BETHUNE (62) - ADOPTEE
» Le début des ennuis [PV Cassie]
» Quand on arrive en ville! Cassie Johnson | Terminée
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CALIFORNIA LOVE :: 
SOMEWHERE OVER THE RAINBOW
 :: pv en hiatus
-