AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUS RECHERCHONS DES PERSONNES INTERESSÉS PAR LE POST D'ADMIN, CONTACTEZ NOUS PAR MP!!

Partagez | 
 

 denise, the bitch.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nanna Koskinen

avatar

ÂGE : vingt-trois ans.
CRÉDITS : nicoteen.
AVATAR : monster.
BLAZE : soft parade.
VAGUES RIDÉES : 24


MessageSujet: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 19:50

Gonzo : Quand elle arrive cette note fantastique, quand le lapin arrache sa propre tête, je veux que tu balances cette saloperie de radio dans la baignoire, avec moi.
Raoul Duke : Putain, mais t'es complètement déjanté, toi ! Ça va t'exploser, tu vas traverser le mur, tu vas être crevé en dix secondes ! En plus, va falloir me disculper.
Gonzo : Mes couilles.
(...)
Raoul Duke : Alors tu veux que je jette ce truc dans le bain quand White Rabbit explose, c'est ça ?
Gonzo : Oh putain ! Je commençais à me dire qu'il me faudrait sortir d'ici et faire venir une femme de ménage pour qu'elle le fasse.
Raoul Duke : Mais non, je m'en charge. Merde, les amis c'est fait pour ça.
fuite.


Koskinen, Nanna.


nom complet; Koskinen Nanna. date et lieu de naissance; 1er juin, brooklyn. origines; finnoises, indonésiennes. métier; école de danse. appartenance à un gang; non. statut social; single. avatar; fuck.

C'EST OUF ÇA, À CHAQUE FOIS QUE J'VOIS TA GUEULE DE BIATCH J'AI ENVIE D'T'EXPLOSER.
Rires. Une putain d’euphorie, entre l’hystérie et la psychose, Nanna ne comprend plus rien – elle bug, cette fille-là. Les étoiles pourraient s’écraser contre le macadam, la lune pourrait surfer sur les constellations, le chien à gauche pourrait lui mutiler sa jupe, le mec à droite pourrait lui piquer sa thune, que Nanna elle capterait que dalle. Elle se marre, juste. Ouais, probablement comme une conne – ça paraît évident, merde. Rien à foutre. Stop. Ses yeux dévient, ses pupilles tanguent, et de son sourcil en l'air, elle dévisage l'espèce d'enfoiré devant elle. Un : je ne vois qu'une solution à ce problème. Deux : gitane qui crève entre ses lèvres, fumée crachée vers individu non identifié, mais considéré comme probablement néfaste ; bref, un con. Trois : explose-moi. Quatre : Phat Dogg lève son cul du bitume, Nanna tire légèrement la laisse. Mais tu devras d'abord exploser le caniche. Sauf qu'il n'a rien d'un caniche, le clebs.
BON, D'ACCORD, COMPRIS. TU VEUX PAS TROUVER DE JOB, DONC ? LE SUPERMARCHÉ ÇA T'EMMERDE ? PARCE QUE TU CROIS QUE POUR RAPPORTER DE LA THUNE TOUT LE MONDE JOUE AU POGS ? ALLEZ C'EST BON, TU ME SOULES NANNA. FAIS SORTIR CE CHIEN S'TEUPLAIT, JE SENS DÉJÀ VENIR LE MOMENT OÙ IL VA PISSER CONTRE LES RIDEAUX.
Sérieux ? Ouais, ça m’emmerde. Elle tape sa cigarette, la cendre tombe sur le parquet. On ne fume pas ici, bordel. Rien à branler. Nanna est chiante – une triste habitude qu’elle tient de sa mère, qu’elle dit. Fait chier, le travail fait chier, le manque de thune fait chier. Et puis, elle s'imagine derrière une caisse dégueulasse, elle s'imagine vêtue comme toute bonne caissière qui se respecte, elle s'imagine les gouttes de sueur sur son front devant Mamie/Pétasse qui milite pour ses 0,05 de réduction. L'horreur du boulot. Jamais, ô grand jamais. Plutôt crever que devoir supporter un putain de gamin qui la fixerait, yeux exorbités et vides, pendant qu'elle passe les courses de la mère pressée, qui lui raconterait qu'elle doit partir rejoindre (se faire enculer par) son jardinier. Plutôt vivre sous les ponts. Non. Surtout demander du fric à papa quand le besoin se fait sentir, papa qui s'avère être le meilleur père du monde (le plus beau, le plus intelligent, le plus tolérant, et cætera) dans ces circonstances. Il va fermer sa gueule, cinq minutes, il sera gentil. Ouais, du silence. Ce pauvre enfoiré beugle plus fort qu'un cerf en rut. Coup d'œil vers le fond de la pièce, histoire de surveiller un minimum ce clébard. Qu'est-ce qu'il fout celui-là, bordel ? On sait pas trop, on sera jamais, ça reste qu'un chien, c'est con un chien. Nanna est perplexe. Elle a affaire à deux spécimens de la même race : des saloperies de bâtards – un lui crache à la gueule, l'autre bave sur sa gueule. Il faut pourtant en sortir indemne, du moins, vivante. Non, la bête reste ici. Il pisse que sur les gosses, il est bien éduqué, merde. Patte levée, rideaux tachés. Certes, autant que son putain de maître.
réponds. Nanna. il s'appelle comment ? il est à dubspot ? je le connais ? Nanna, arrête de marcher putain merde c'est sérieux là. il s'appelle comment ? il est déjà venu ici ? qui t'l'a présenté. tu l'as sucé ?...
Le claquement de ses talons dessinent des cercles imaginaires. Un, deux, trois, quatre, cinq. Nanna tourne en rond. Se mord la lèvre inférieure. Lève les yeux au ciel. Tire sur son spliff. Retient un fou rire monstrueux. Elle se concentre sur la moindre chose qui croise sa route, elle se concentre sur absolument tout, tout, sauf Dun. Vaughn qui, pourtant, essaye juste de communiquer avec la connasse qui fait des vagues dans l'appartement. Il débite des questions, des questions, et encore des questions. Nanna ne daigne même pas lui accorder un regard – elle fait exprès, ignore, se marre intérieurement rien qu’en le visualisant bouillonner de rage. Il va péter un câble, si ça s’trouve, il éclatera même son poing contre le mur ; comme la dernière fois, le mur s’en souvient pas, mais son poing, ouais. Dun angoisse. Nanna délire. Et balance dans un sourire gamin : il est à Dubspot, ouais. Conneries. Il se plante finalement devant elle, fait chier. Le manège enchanté, c'était sympa. Soupir. Puis, tu le connais. Ouais, j'te jure. Et Jules Winnfield est blanc : c'est la vérité, si j'mens, j'vais en enfer. Nanna accroche ses petites mains aux épaules de Vaughn, manque de le cramer avec son cône, fait grincer un rire dans son cou, avant d'reculer d'un pas et balancer ses cheveux vers l'arrière – les mèches devant le visage, c'est lourd. Il est venu ici, quelques fois. Avec toi, forcément. Et vas-y que j't'embrouille, ni vu ni connu, j'fous la merde. À s’demander si ce mec existe. Dun la contourne, et comme si le Monde s'écrouler avec lui, il se vautre sur le canapé. De son panier, le chien lève la tête, soulève ses oreilles, mine déconfite, ils peuvent pas la fermer, sérieux, y'en a qui essaye de pioncer. J’me poserais pas sur le canapé, si j’étais toi. Tu pourrais lui scotcher des couettes, elle ferait pas plus innocente, la sainte vierge. Putain, l'allusion de trop. Y'a plus qu'à fuir, très vite. Run, rabbit, run.

Spoiler:
 


Dernière édition par Nanna Koskinen le Jeu 8 Mar - 20:04, édité 51 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phat Dogg

avatar

. :

NO ONE ON THE CORNER HAVE SWAGGER LIKE US, SWAGGER LIKE US, SWAGGER LIKE US, SWAGGER LIKE US.

CRÉDITS : SA DOGMOTHER.
AVATAR : DOGGY DOG.
BLAZE : THA DOGGFATHER.
VAGUES RIDÉES : 83


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 19:52

ose dire que t'aime pas les chiens, vas-y, ose, OSE, et tu perds un bout de fesse. :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanna Koskinen

avatar

ÂGE : vingt-trois ans.
CRÉDITS : nicoteen.
AVATAR : monster.
BLAZE : soft parade.
VAGUES RIDÉES : 24


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 19:56

Rien à foutre : j'aime pas les clebs. Ose me bouffer un bout de fesse, et j'te balance sur une autoroute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 19:58

(faudra déjà essayer de soulever ce gros tas une fois dans ta vie: 35 kilos in your hands )
j'ai pas dit bienvenue? bienvenue



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanna Koskinen

avatar

ÂGE : vingt-trois ans.
CRÉDITS : nicoteen.
AVATAR : monster.
BLAZE : soft parade.
VAGUES RIDÉES : 24


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 20:02

(même pas peur de 35 kilos. )
Putain, ce smiley m'fait un drôle d'effet - j'sais pas si j'dois fuire ou rire, avec ses sourcils de Tchernobyl. Mais, j'te dis merci, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 20:04

I love you bienvenue meuf. j'suis curieuse de savoir ce que tu vas faire comme personnage; ta bannière et ton pseudo sont trop bandants.
Revenir en haut Aller en bas
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 20:06

chloé, elle va nous faire du phat phat phat, c'était lalli sur la première version, cf mon sujet psychédélique avec ce perso, et aussi un grand malade de perso avec vinnie en avatar. d'la bombe.



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 20:26

Vaughn 'Dun' Dunlap a écrit:
chloé, elle va nous faire du phat phat phat, c'était lalli sur la première version, cf mon sujet psychédélique avec ce perso, et aussi un grand malade de perso avec vinnie en avatar. d'la bombe.
ça y est je me souviens. (fallait m'rafraîchir la mémoire ) je m'inquiète pas pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Mellow

avatar

ÂGE : 26 ANS
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH, DOWNTOWN

BLAZE : RELLA
VAGUES RIDÉES : 854


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 20:35

eho je l'ai amère envers toi.
je ferai pas plus de commentaires.
bienvenue sinon. j'trouve ça original de nous faire une finnoise, j'en ai une dans ma classe elle est cool. I love you


البولي يوريثين
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 20:38

je ne peux pas même voir ton avatar (foutu pare-feu)
bienvenue parmi nous, manon ! j'ai hâte de te lire - tes personnages me font toujours bavé . d'ailleurs, j'ai aimé lire le rp complètement psyché entre lalli et icare !
Revenir en haut Aller en bas
Mellow

avatar

ÂGE : 26 ANS
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH, DOWNTOWN

BLAZE : RELLA
VAGUES RIDÉES : 854


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 21:02

ého, voici la première question qui n'en est pas vraiment une.
(à toi de gérer en fonction de ton personnage j'ai envie de dire) I love you


Citation :
c'est ouf ça, à chaque fois que j'vois ta gueule de biatch j'ai envie d't'exploser.


البولي يوريثين
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanna Koskinen

avatar

ÂGE : vingt-trois ans.
CRÉDITS : nicoteen.
AVATAR : monster.
BLAZE : soft parade.
VAGUES RIDÉES : 24


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 21:09

Je fais un gros merci général, d'abord. I love you

Chieri, et toi, putain, ton avatar et ton pseudo. superbes.

Vaughn, booouh, comment tu m'fous la pression, maintenant.

Kush, j'me doute, ouais.
J'espère que j'arriverais à m'faire pardonner quand même.
Et j'fais toujours des finnois (ou norvégiens, lettons), c'est devenu maladif, j'crois. What a Face
(merci pour la question, au passage. ♥️ )

Harlan, merci beaucoup, surtout venant de toi. J'peux que te retourner le compliment.
Bordel, ce putain de sujet, ils étaient bien cinglés ces deux-là. En tout cas, ça fait plaisir d'voir que t'as aimé nos grands délires. D'ailleurs, en parlant de la première version, Allegra était simplement magique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 21:11

oh merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 23:01

ok, ta première réponse vient de me tuer.
pour la peine je sors phatou pour la suite.



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phat Dogg

avatar

. :

NO ONE ON THE CORNER HAVE SWAGGER LIKE US, SWAGGER LIKE US, SWAGGER LIKE US, SWAGGER LIKE US.

CRÉDITS : SA DOGMOTHER.
AVATAR : DOGGY DOG.
BLAZE : THA DOGGFATHER.
VAGUES RIDÉES : 83


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Mer 7 Mar - 23:05

imagine phat dogg, si quelqu'un l'emmerde pendant sa promenade marquage de territoire quotidien, imagine.

Citation :
bon, d'accord, compris. tu veux pas trouver de job, donc? le supermarché ça t'emmerde? parce que tu crois que pour rapporter de la thune tout le monde joue au pogs? allez c'est bon, tu me soules Nanna. fais sortir ce chien s'teuplait, je sens déjà venir le moment où il va pisser contre les rideaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Jeu 8 Mar - 0:01

Citation :
réponds. Nanna. il s'appelle comment? il est à dubspot? je le connais? Nanna, arrête de marcher putain merde c'est sérieux là. il s'appelle comment. il est déjà venu ici? qui t'l'a présenté. tu l'as sucé?...



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanna Koskinen

avatar

ÂGE : vingt-trois ans.
CRÉDITS : nicoteen.
AVATAR : monster.
BLAZE : soft parade.
VAGUES RIDÉES : 24


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Jeu 8 Mar - 18:17

I love you

Phat Dogg a écrit:
imagine phat dogg, si quelqu'un l'emmerde pendant sa promenade marquage de territoire quotidien, imagine.
Putain, j'le vois tellement. Danger ambulant : cours, mec, sinon il te pisse dessus. Pas de quartier.

Et tes questions m'font toujours autant marrer, bref, j'termine tout ça au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: denise, the bitch.   Jeu 8 Mar - 20:18

moi je t'aime.



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: denise, the bitch.   

Revenir en haut Aller en bas
 

denise, the bitch.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un écrivain quebecois s'en prend à Michaëlle Jean
» hommage à michel Corringe.
» Nikita - Maggie Q
» Grande victoire parlementaire de l'equippe Martelly: Declaration... Gousse...
» Les indesirables apres la chute de Papa Doc
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CALIFORNIA LOVE :: 
I BET CALIFORNIA WISHING ON THESE STARS OF THE HEART
 :: on the road to los angeles :: nothing's gonna stop me now
-