AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUS RECHERCHONS DES PERSONNES INTERESSÉS PAR LE POST D'ADMIN, CONTACTEZ NOUS PAR MP!!

Partagez | 
 

 NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 12:45

❝On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies.❞


NEFERTI N'DEYE


nom complet; Neferti N'Deye date et lieu de naissance; 7 mars 1989, Brooklyn origines; je ne sais pas si vous êtes préparés à entendre ça. mais soit. vous l'aurez voulu. east indian and afro-trinidadian métier; designer (nike), artist, party promoter appartenance à un gang; look at me. statut social; in relationship with dun. avatar; vashtie kola

Δ hey meuf, t'es la fille de Neema Keita, qu'est-ce que tu fous ici? t'as été virée du cocon familial?
Meuf. J’hésite d’abord à m’arrêter. Les mots percutent mon crâne avec un train de retard. Les jambes qui vont plus vite que le cerveau, le son qui s’infiltre, lentement, tel un poison. Tout s’organise. Je ralentis, jusqu’à la note finale qui m’intercepte, interrompt mes jambes dans leur progression. Je me retourne en douceur, attitude contrastant avec le rictus moqueur qui barre dès à présent mon visage. Rattraper l’atterrissage. Mes yeux dévorent le paysage. Ils englobent tout, les tours friables se frayant un chemin au milieu des nuages, les grillages troués, la terre sèche et sablonneuse qui s’est mise à teinter mes baskets. Et ce gars, qui me dévisage, auquel on a appris à n’avoir honte de rien, à être fort sans cesse. Il ne voit que ma mère à travers moi, une seconde passe durant laquelle je ne lui en veux pas. Elle aussi, avait pris ce monde comme source d’inspiration. Avais-je marché sur les pas de ma génitrice, ou avais-je tout fait pour m’en détacher ? La question demeurait sans réponse, tant d’hypothèses fuyantes ne laissant sur mon palais que le goût âcre de l’indécision, la chaleur pesante de l’incertitude. « Je ne suis pas « la fille de Neema Keita ». » Une négation qui n’en est pas vraiment une. Le sens prend forme dans le ton, mais laisse tout de même notre apprenti gangster perplexe. Mon regard coule jusqu’à ses chaussures. Je me demande si Dun a foulé ce sol. Bien sûr que oui. J’imagine sa vie en ces terres arides de culture, au milieu de la colère tue. Mais le rêve se trouble, la réalité me rattrape. Elle vous rattrape toujours à Compton. « Je suis la nana grâce à laquelle tu as ces pompes. » Mais bien sûr, on ne se souvient jamais de ça. Soupçon d'arrogance se fondant dans le besoin de reconnaissance. Le nom de la fille à papa qui s’est retrouvée à vous dessiner votre robe de soirée, ça, ça vous scotche à la peau ; mais la pauvre gamine qui habille vos pieds, son nom se perd instantanément entre les milliers d’informations emmagasinées dans la journée, jusqu’à ne plus être qu’un écho. Ce n’était pas Kanye West colorant du bout de son Tria la sneaker de chez Louis Vuitton. « Et toi, t’es qui au juste ? »
Δ mademoiselle? approchez s'il vous plait. le test est formel, vous êtes bien enceinte. ... Neferti, c'est ça? ne t'inquiète pas, ne t'inquiète surtout pas, il est possible d'avorter tu sais, et de nos jours c'est une opération qui se passe sans aucune encombre. personne d'autre que toi ne sera au courant si tu le désires, et tu seras entourée par des médecins et des infirmières du début à la fin, il ne faut pas pleurer Neferti.
Bouger. Ne surtout pas penser. C’était ce qui m’avait occupé les derniers jours. Agenda blindé jusqu’à en crever de fatigue, pas une seconde de solitude pour ne pas sombrer, porter le masque de l’insouciance. Il avait suffi de quinze minutes. Quinze minutes d’attente, le cul planté sur la chaise, pour que l’angoisse fasse valoir ses droits, picotant mon visage, laissant la folie me guetter. Je fixais la porte, l’œil déjà humide, en attendant de voir le médecin sortir. Il allait passer le pas et m’annoncer que je m’étais fait du souci pour rien, que mon imagination m’avait joué des tours. Je me voyais déjà me répéter combien j’avais été stupide de laisser une telle pensée infiltrer mon cerveau, passer une main sur mon ventre par automatisme. « Mademoiselle ? Approchez s’il vous plaît. » J’agrippe ma veste et m’avance d’un pas incertain, les jambes frêles. J’essaye désespérément de lire le résultat du test dans la prunelle de ses yeux, au creux d’une de ses fossettes. Mais c’est inutile. Je le sais bien, pourtant. Ils ne laissent jamais rien passer, les membres du corps médical ; toujours ce regard froid allié à un sourire compatissant. Elle, au moins, aura la bonne idée d’éviter de me congratuler alors qu’elle m’annonce la sinistre nouvelle. « Le test est formel, vous êtes bien enceinte. » D’un mot, elle balaye l’espoir qui me tenait jusque-là debout. Une vague de chaleur emplit mon cerveau, mon ouïe se coupe un instant, mes yeux la fixent sans la voir. Je crois que je vire plus blanche qu’une blanche. Alors que je refais surface, les larmes roulent sur mes joues sans que je ne puisse rien y faire. La suite me parvient, chaotique : « … ne t’inquiète surtout pas ». Comment ça ? Mais qu’est-ce qu’elle essaye de me dire là, la blouse blanche ? S’il n’y avait pas d’inquiétude à avoir, je m’enverrai en l’air sans protection en permanence et j’irai gerber un embryon par mois dans les chiottes. «… il est possible d’avorter tu sais » Non. Mes sourcils se froncent, mon corps rejette en bloc cette idée. Une fois de plus, ma main se pose sur mon ventre, comme pour tenter de rassurer l’enfant qui s’y forme. Je porte la vie au creux de mes entrailles. Un être y perce, attendant que s’élève la lumière. Serais-je disposée à le faire disparaître du bout d’un scalpel, ou par l’absorption d’une pilule meurtrière ? Les possibilités n’ont pourtant pas l’air nombreuses. Chaque début d’hypothèse se noie instantanément, en même temps que l’enfant. « … personne d’autre que toi ne sera au courant si tu veux » Dun. Dun sera furieux. Je vois mon couple se briser en même temps que mes projets d’avenirs sur l’autel de l’enfantement. Je vois les étapes franchies réduites en cendres, s’envoler dans l’air bouillonnant des regrets. Je m’imagine criminelle, je m’imagine mère tour à tour. Aucune de ces identités ne me sied parfaitement. Les sacrifices que chacune de ces options m’offrent sont trop lourdes. « … il ne faut pas pleurer Neferti. » Mes paupières se lèvent, mes rêveries cessent. « Je… » Je ne sais que dire. L’annonce s’est faite trop brutale. Je m’approche de la porte, tourne la poignée. « Merci beaucoup » Je ne comprends pas moi-même le sens des derniers mots que j’assène.
Δ Bip. C'est Dun. Ça va faire cinq jours qu'on s'est pas vus, et tu donnes aucune nouvelle. Franck m'a dit que t'étais pas venue à l'agence hier... Appelle moi quand t'as ce message, s'il te plait. Je t'aime ma belle.
Le silence se fait à nouveau, l’écran s’éteint, effaçant les lettres de son prénom. Je reste là, assise en tailleur sur mon lit pendant que le temps défile. Les rayons du soleil qui s’infiltrent dans la pièce me brûlent la peau, irritent mes yeux rougis. L’impression d’être un zombie, perdue entre les certitudes et les doutes, les notions de justice, d’amour et de devoir se floutant, me laissant là, déshumanisée, avide d’une solution facile. Je n’ai jamais été très douée pour choisir. Ou plutôt, j’ai aimé jouer sur tous les plans. Entre la danse, l’école de stylisme et Dubspot, mon monde était tanguant, animé par diverses influences. Dun a fini par s’ancrer dans ces influences. Cette annonce serait comme une catapulte sur nos bases bancales. Mais Dun voit l’avenir sous une forme vaporeuse. Je peux déjà deviner ses réticences, je me figure son départ. Il y a la vie d’un côté, cette promesse d’un futur entièrement modifié, et de l’autre cet homme que j’avais fini par gagner, mais qui je le crains, aime plus encore sa liberté. Ma main se saisit du cellulaire et l’approche de mon oreille. « Bip. C'est Dun. Ça va faire cinq jours qu'on s'est pas vus, et tu donnes aucune nouvelle. Franck m'a dit que t'étais pas venue à l'agence hier... Appelle moi quand t'as ce message, s'il te plait. Je t'aime ma belle. » Ces cinq jours qui sont passés comme un mois pour moi. Ces derniers mots qui me serrent le cœur avant que la raison ne me rattrape, dressant le portrait de celui qui les prononce afin de m’éveiller d’un songe dans lequel je me plongerai trop facilement. Je me lève pour rejoindre le miroir qui me renvoie ce reflet peu flatteur. Visage brouillé par la douleur, tordu par l’attente. Il est temps que ça cesse. Cinq jours. Je n’ai toujours pas rappelé le médecin. Comme une gifle mentale que je m’envoie en plein visage. Mes doigts glissent sur le clavier du téléphone. « On dirait que je te manque. » Un sourire prend forme sur mon visage alors que je circule dans la pièce. Je sens mes muscles presque atrophiés qui reprennent de la vigueur. D’un geste de la main, j’ouvre la fenêtre et laisse l’air frais entrer à l’intérieur, le vent balayer la noirceur qui avait tapissé ces murs. « Oui, je sais, mais j’ai un projet à rendre pour lundi, et je sais qu’il m’aurait été absolument impossible de travailler avec cette abrutie de Tanya qui me demande sans arrêt si le jaune canari siérait à merveille au vert épinard. J’ai préféré travailler à l'appart. Je suis libre ce soir, si tu veux. »


Citation :
PSEUDO; Ungod. ▲GE; 20 ans (j'le digère toujours pas) DÉJÀ INSCRIT SUR L▲ PREMIÈRE VERSION?; nope UNE CH▲NSON?; riverside d'agnes obel, rien que parce que je vous en ai tartiné, là - y a que moi que ça gonfle, les citations, ma parole ? QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM?; fantabulous. HONNÊTEMENT, VOUS ▲VEZ LU TOUT CE QU'ON VOUS À CONSEILLÉ DE LIRE?; Je suis une bonne fifille.


Dernière édition par Neferti N'Deye le Dim 11 Mar - 11:06, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 13:01

oh une deuxième neferti. c'est alizé qui va être aux anges I love you bienvenue sur cl meuf. on en parle dans le staff, mais étant donné que vous êtes deux sur le même rôle, le mieux serait que l'on vous donne les trois mêmes questions, pour que alizé puisse juger en tout objectivité. you see? bref, je me tais maintenant. inutile d'te dire que le choix de scénario est trop bon, et que ton avatar déchire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 13:06

Merci I love you
Y a pas de soucis, voyez ça tranquillement !
Revenir en haut Aller en bas
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 14:06

moi contente.
moi aimer toi.

bref, c'est en effet plus "loyal" de poser les mêmes questions, et ça rendra le jugement plus objectif, c'est certain I love you



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 15:52

Chieri Gurles a écrit:
I love you voilà pour toi ta première question.
(réponds comme tu le sens, en argumentant un minimum)

Citation :
hey meuf, t'es la fille de Neema Keita, qu'est-ce que tu fous ici? t'as été virée du cocon familial?
pour les deux suivantes, je laisserais alizé s'en occuper. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 16:13

une deuxième neferti sans déconner, alizé a trop de bol - en même temps, ce scénario est juste une bombe donc, je ne peux que te souhaiter bonne chance et bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 18:46

moi aimer toi tout pareil, grand et fort comme l'ours des montagnes

Merci Chieri, je répondrai à ça en fin de soirée I love you

Mais oui, Alizé est géniale. Et Alizé a les chevilles qui enflent, parfois, faites gaffe.
Merci la tigresse I love you
Revenir en haut Aller en bas
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 18:50

avec les compliments que j'me tape je me demande pourquoi j'ai pas encore explosé des ieps.



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellow

avatar

ÂGE : 26 ANS
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH, DOWNTOWN

BLAZE : RELLA
VAGUES RIDÉES : 854


MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 19:29

hey la deuxième neferti I love you
beinvenue, excellent choix de scénario.
(elle doit se faire pipi dessus alizé)


البولي يوريثين
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 19:42

ahouuu.



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 21:38

Oh ben, j'voyais difficilement quelqu'un d'autre que la célèbre nina d'alizé pour un tel rôle. J'ai hâte de voir ce que tu vas en faire, parce-qu'on est tous d'accord, ce scénario est une perle, et plus encore. (et ça, c'est pour tester l'élasticité des chevilles de l'intéressée) I love you
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 22:14

Merci Kush

Ophé, t'es adorable I love you Comme tu dis, on va voir, faut dire que c'est assez éloigné de mes persos habituels, alors en effet, comme dirait Kush, Al est sûrement en train de se pisser dessus, mais probablement pas pour les mêmes raisons que celles auxquelles elle pense Arrow
EDIT : Ah, et Shanina... EX-CEL-LENT CHOIX. I love you


Dernière édition par Neferti N'Deye le Jeu 8 Mar - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 22:18

j'ai juste rien compris à ta phrase



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 22:23

J'ai failli changer ma phrase avant de poster justement. Mais après relecture j'me suis dit "merde quoi, c'est quand même clair".
J'disais que tu dois être en train de flipper. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 22:26

ok, j'avoue à un moment mon rire s'est étranglé. What a Face



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 22:28

Ok, on parle en devinettes ce soir.
Tu parles de maintenant ou de taleur ?
(On floode là. Un peu, beaucoup ? On s'en fout ?)
Revenir en haut Aller en bas
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Jeu 8 Mar - 22:33

tout à l'heure, quand vous avez en effet commencé à m'faire serrer
(c'est moi l'admin ou bien?)



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Ven 9 Mar - 1:36

Mesdemoiselles, messieurs, ne prêtez pas attention à la discussion ayant précédé. Mauvaise réception des ondes, cafouillage grandiose.

Je me suis jetée à l'eau. Première question, done.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Ven 9 Mar - 8:34

I love you faut vraiment que je réfléchisse à un truc avec ta meuf. enfin no matter. je laisse alizé prendre le relais pour les deux dernières (you're her character)
Revenir en haut Aller en bas
Phat Dogg

avatar

. :

NO ONE ON THE CORNER HAVE SWAGGER LIKE US, SWAGGER LIKE US, SWAGGER LIKE US, SWAGGER LIKE US.

CRÉDITS : SA DOGMOTHER.
AVATAR : DOGGY DOG.
BLAZE : THA DOGGFATHER.
VAGUES RIDÉES : 83


MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Sam 10 Mar - 15:32



Citation :
mademoiselle? approchez s'il vous plait. le test est formel, vous êtes bien enceinte. ... Neferti, c'est ça? ne t'inquiète pas, ne t'inquiète surtout pas, il est possible d'avorter tu sais, et de nos jours c'est une opération qui se passe sans aucune encombre. personne d'autre que toi ne sera au courant si tu le désires, et tu seras entourée par des médecins et des infirmières du début à la fin, il ne faut pas pleurer Neferti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanna Koskinen

avatar

ÂGE : vingt-trois ans.
CRÉDITS : nicoteen.
AVATAR : monster.
BLAZE : soft parade.
VAGUES RIDÉES : 24


MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Sam 10 Mar - 15:38

Je la voyais tellement dans la première question.
Bienvenue - j'l'avais même pas dit, je crains. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Sam 10 Mar - 22:52

Chieri j'attends donc l'aboutissement de cette réflexion

Ca c'est super flatteur I love you Merci beaucoup Nanna

Bon, c'est de la merde en boîte, mais répondu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Sam 10 Mar - 22:53

Bienvenue (a)

Citation :
designer (nike)

Cela, je kiffe !
Revenir en haut Aller en bas
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Sam 10 Mar - 23:03

Je venais d'actualiser ta fiche genre deux minutes avant que tu ne postes I love you
et puis j'en ai marre de lire 'c'est de la merde', après j'me sens trop con à dire que j'ai adoré, donc t'auras aucun commentaire, voilà pour toi. Allez, un peu de dun maintenant


Citation :
Bip. C'est Dun. Ça va faire cinq jours qu'on s'est pas vus, et tu donnes aucune nouvelle. Franck m'a dit que t'étais pas venue à l'agence hier... Appelle moi quand t'as ce message, s'il te plait. Je t'aime ma belle.



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   Sam 10 Mar - 23:24

Parce que tu sais quand j'écris de la merde
Et euh je croyais qu'ils ne s'étaient pas encore dit amoureux ? Ou c'est affectueux ?

Merci Bacchus, mais le mérite revient à Vaughn
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed   

Revenir en haut Aller en bas
 

NEFERTI ◊ look at the stones on the river bed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quel sont les moyens de gagner des Master Stones ?
» Journal intime d'Aelita Stones
» TLOZ Elementary stones
» Atendant Aelita Stones.
» [DEFI] 30 Baisers - Aelita Stones [11]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CALIFORNIA LOVE :: 
SOMEWHERE OVER THE RAINBOW
 :: ancienne fiches
-