AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUS RECHERCHONS DES PERSONNES INTERESSÉS PAR LE POST D'ADMIN, CONTACTEZ NOUS PAR MP!!

Partagez | 
 

 i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Sam 24 Mar - 20:50

❝Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo.❞


IVY-DRAKE YOUNGER, dit "IZY".


nom complet; Ivy-Drake Locker Younger date et lieu de naissance; vingt trois juillet 1989, à los angeles. origines; philippin (mère) et latino-américain (père) métier; danseur professionnel et chanteur appartenance à un gang; non statut social; single avatar; zayn malik

Δ désolé mon pote, c'est une soirée privée réservée aux latinos, ici, et à ce que je sache, toi, t'es pas latino, j'me goure ou j'me goure? allez, barre ta gueule avant que je sonne les vigiles, entiendes?
Je venais de faire la queue pendant plus de trente minutes, j'avais mis le paquet ce soir, chemise blanche, jean serré, cheveux coiffés et une touche de parfum... Pour me retrouver aux portes de la boite de nuit, il est hors de question que je ne foute pas un pied la-dedans. Je regardais le vigile de haut en bas, je faisais un peu le tour de la marchandise, il est clair que je n'avais aucune chance. A vrai dire ce type me faisais pensé à mon père tout craché, légèrement métisse, sourire digne de la pub Colgate, muscles surdéveloppés, sourcil plus épais que ceux d'un gorille. Pas de doute, c'était le portrait de mon père. Il fallait que je me mette dans le bain, le plus simple était de faire comme ci je parlais à mon père, en gros je devais être diplomate, il ne rigole pas ici les vigiles et mon père non plus d'ailleurs. Je sortais les mains de mes poches, j'étais tout de même étonné, ma gueule était encore plus bronzé que la sienne, mes yeux était plus foncé qu'une nuit d'hiver et mes cheveux était aussi foncé que ses poils de nez. Je portais une main dans mes cheveux, il fallait garder son calme, respirer un bon coup et ne pas l'agresser, dans le cas contraire j'aurai à faire à une meute de loup affamé, tout droit sorti de Twilight. « Moi qui voulait resté dans l'anonymat... C'est vrai, si je crie haut et fort que je suis un latino, une orde de fille se jettera automatiquement sur moi ! Enfin, vous devriez le savoir. Je suis sûr qu'un beau latino vous a déjà piqué votre copine. » Dans des situations il fallait toujours faire de l'humour, c'était le seul échappatoire possible, surtout dans une ville pareille. J'étais persuadé que la moitié des latinos qu'il avait laissé entré ne s'avait même pas parlé l'espagnol... Je peux vous assurez que quand mon père se met à parlé Espagnol, c'est que j'ai fais une grosse connerie. « Asegura que, voy a tomar a su esposa! » Dit-je avec mon sourire Colgate. Mon entrée était assuré, muchas gracias.
Δ bon écoute moi bien. ma gamine, elle a huit ans, elle est fan de toi, tu vois, elle t'a vu faire le baltringue dans la rue là, elle a kiffé sur toi, elle veut que tu viennes chanter pour son anniversaire, demain aprem, et tu vas me faire ce plaisir. ose dire non à un crips, de toute façon, et ce sera la dernière chose que t'auras faite dans ta courte vie.
C'est un narvalo tout craché, ce genre de type qui se croit tout permit ici, les Crips et les Bloods on un comportement malicieux, je dirais même racouène, ils feront tout pour arriver à leur fin, quitte à me tuer. Il ne faut pas jouer au mariole avec eux et c'est ce que je vais faire, approuver comme un pauvre toutou bien dressé. Dans ce genre de situation, ta fierté en prend un sacré coup. Mais il ne fallait pas que je rentre à la maison avec une balle dans la jambe, mon père me fusillerait l'autre sans faire de chichi. Il ne veut pas que je traine en ville et encore moins que je côtoie ce genre de bande, mais malheureusement quand tu danse dans les rues de Campton, tu es bien obligé de croiser quelques malfrats de ce type. Et puis je n'aimerais pas que ce Crips me crie haut et fort : La chatte à ta mère la pute, ce qui veux dire : Tu vas passer un sale quart d'heure avec mon flingue entre tes dents. Je n'ai jamais eu d'altercation avec eux, à vrai dire je l'ai ignore totalement, je fais mon taff et ils font le leur, chacun sa merde. Néanmoins, je n'approuve pas leur façon de faire, c'est parfois barbare, inhumain. Et puis ce genre de mec c'est le genre à vouloir le beurre, l'argent du beurre, la crémière, son cul, sa cuillère, son bol et puis l'Vermeer, ils sont sans limite, pourtant tu es obligé d'abdiquer, tu n'as pas le choix, non je ne suis pas une baltringue, je tiens juste vraiment à ma vie. Sa proposition indécente m'obligeais à repousser tout mon programme... WTF ? J'avais la rage, j'aurais bien voulu lui répondre : Espèce de raclure de bidé, demande à ta grand-mère de chanter à l'anniversaire de ta gosse attrofié ! Mais je répondis plutôt : « Aucun problème, ça se passe ou ? » Qu'est-ce qu'on pouvait être nul dans ses situations la, le pire c'est qu'il savait qu'il avait le pouvoir. Je pars du principe qu'un flingue est comme le cerveau d'un chef de gang : Inutile !
Δ izy, je sais que j'dois être totalement bourrée pour te sortir un truc pareil, mais comprends que j'en puisse plus de garder ça pour moi... je t'aime. je t'aime comme jamais j'ai aimé qui que ce soit.
Elle me tombait dessus, telle une pintade dévergondé, mais qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Les jeunes de nos jours ne tienne pas l'alcool. J’arquais un sourcil, j'essayais de redresser cette demoiselle qui manqua de ce fracasser le crâne sur la table sur laquelle moi et mon groupe d'ami étaient confortablement installé. Je venais de prendre conscience de ce qu'elle m'avait dit quelques secondes plus tôt, avant ça chute. Ni une, ni deux je fis un bond sur ma chaise, oh malashit ! C'est la stagiaire de ma mère, cette fameuse Ariane. Je me rappelle encore quand ma darone m'a dit que sa nouvelle stagiaire était canon, tu parles, je suis tombé non pas d'un étage mais de la tour Eiffel ! Je vous décris le phénomène : C'est le genre de fille qui a un sacré problème capillaire, sa couleur à tourné au jaune pisse. Ses seins ? Inexistant. Son nez ? C'est comme ci on l'avais remplacé par une pomme de terre avarié. Et bordel, regardez ses vêtements, cette fille s'habille dans les même magasins que ma sœur de dix-sept ans, alors qu'Ariana en a vingt-cinq. Je venais de regretter en quelques secondes ma soirée télé avec mon père, au moins je ne l'aurais pas croisé dans ce bar. En plus, elle venait de m'afficher devant toute les jolies filles de la soirée, ça y est, la réputation du latino clean était passé à la trappe. Je fronçais les sourcils, il fallait garder son calme dans ce genre de situation. « Hé ! Ariane ! » Dis-je avec un faux sourire, oui j'étais clairement un bon comédien dans ce genre de situation. Mais quand il fallait vraiment jouer la comédie j'en étais incapable, chercher l'erreur. « Comment-va la famille ? » Il fallait A-B-S-O-L-U-M-E-N-T que je me dépatouille de cette plaie répugnante. Plus je la regardais, plus je maudissais ma darone. Ariane se mit à rougir comme une petite vieille qui était resté trop longtemps au soleil, elle arrivait à me faire mal au cœur cette gourde. « Ma famille ? Euh... Oh ! Tu sais pas quoi ? Ma mère est partit à l’hôpital ce matin, apparemment... enfin je crois qu'elle... enfin tu vois quoi ! » Dit-elle avec son sourire niait à souhait. C'est sur, cette fille n'a pas inventé l'eau chaude. J'arquais un sourcil, je n'avais entendu que la moitié mais j'haussais la tête telle un pantin bien dressé. « Uhmm, je vois. » Dis-je en me frottant le menton du bout des doigts. « Oh ! Et puis j'ai vu tes nouvelles vidéos sur internet... Tu es exceptionnel ! » Dit-elle telle une greluche, c'était tout de même touchant. « Dis-moi Ariane, tu peux me rendre un service ? » Sa y est, je venais clairement de mouiller sa gaine de grand-mère en lui demandant de me rendre un service, ses yeux étaient écarquillaient, on aurait dit qu'elle était en présence de Bruce tout puissant. « Non non, t'emballes pas... C'est juste un petit service de rien du tout. » Un sourire Colgate, elle ne pouvait pas refuser. « Je ferais tout pour toi Izy ! » J'avais de la chance, elle était encore plus limitée quand elle est bourrée. Je me demandais vraiment si elle avait vingt-cinq ans, ma sœur était plus mature qu'elle, je suis même sur que ma tortue la démonte sur un test de Q.I. « Tu vois la fille la-bas ? » Je montrais la fille en question discrètement, il ne fallait pas que je me fasse griller. « Euh... Oui. » Ariane semblait septique, mais elle avait toujours se sourire niais accroché aux lèvres, ça en devenait agaçant. « Tu vas gentiment lui dire que je meurs d'envie de passer le reste de la soirée avec elle, d'accord ? » Sa y est, je venais enfin je lui faire ravaler son sourire, okay je ne suis pas cool mais elle ne m'aurait pas lâché de la soirée et je n'ai vraiment pas envie qu'elle me raconte comment s'appelle son chat, pourquoi elle a mit des boucles d'oreilles rouge aujourd'hui... Vous voyez le tableau ?! Je sais être gentil mais là il y a des limites. Ariana me sortit un regard noir, ça m'en fis froid dans le dos, non c'est une blague. Elle finit par un jolie « Pffff ! » accompagné de jolis postillons, puis partit sans même un au revoir. Bref, je venais de me débarrasser d'un boulet.


Citation :
PSEUDO; rimini ▲GE; dix neuf ans DÉJÀ INSCRIT SUR L▲ PREMIÈRE VERSION?; malheureusement, non. C'est bien triste d'ailleurs. UNE CH▲NSON?; starships - nicki minaj QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM?; orgasmique, je pèse mes mots, bordelouuu **. vous avez tous un swagg qui fait bander! HONNÊTEMENT, VOUS ▲VEZ LU TOUT CE QU'ON VOUS À CONSEILLÉ DE LIRE?; oui.


Dernière édition par Ivy-Drake "Izy" Younger le Lun 26 Mar - 18:45, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Sam 24 Mar - 21:25

Mon dieu Un 1D ! Et, ZAYN ! Tu sais que tu as une petite tête qui me donnes envie de te te faire des vilaines choses ? En plus j'adore ton métier (a) et
Citation :
UNE CH▲NSON?; starships - nicki minaj
Bref, Baccy' va attendre comme les serial-killer la fin de ta fiche pour te sauvagement !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Sam 24 Mar - 21:41

Une personne qui connaisse 1D, ça fait grave plaizz.
Mec, je t'attend.. On verra qui sait qui baise l'autre *out*.
Et puis ton gif, pouaff il vend du rêve, le petit chat qui fait la loi, je clique direct sur LIKE.
Et maintenant je sors la danse de la banane ravagé en tout cas merci de ton accueil! /SBAMM/.


Dernière édition par Ivy-Drake "Izy" Younger le Sam 24 Mar - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tamera LaVaughn

avatar

. :

MAKE IT NASTY.

ÂGE : TWENTY-THREE YO.
QUARTIER HABITÉ : WEST COMPTON, COMPTON.

CRÉDITS : gloryBOX.
AVATAR : MEAGANsexualGOOD.
BLAZE : SASSYDOLL.
VAGUES RIDÉES : 141


MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Sam 24 Mar - 21:43

J'suis pas une directionner, mais Zayn est genre super hot. Haha, bienvenue ici. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Sam 24 Mar - 22:10

Je connais pas la personne sur ton avatar, honte à moi d'ailleurs! Mais elle est... tellement HOT cette fille. ahgaga, merci à toi!

EDIT; j'attend plus que mes questions..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Sam 24 Mar - 23:49

ta citation
Citation :
origines; philippin et latino-américain
grmf. ça va pas m'arranger pour te répartir ça. on verra selon tes réponses aux questions, l'origine dominante se fera forcément ressentir, hehe. bref, ne pas avoir été présent sur la première version, c'est pas si triste, tu vas te rattraper ici et on va te garder avec jusqu'à la vingtième version, allez. bienvenue chez toi mon poulet I love you


Citation :
désolé mon pote, c'est une soirée privée réservée aux latinos, ici, et à ce que je sache, toi, t'es pas latino, j'me goure ou j'me goure? allez, barre ta gueule avant que je sonne les vigiles, entiendes?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Dim 25 Mar - 8:10

je ne comprends pas du tout le phénomène "one direction" - mais je suis assez tolérante donc, je ne commenterai pas Laughing bienvenue sur california love !
Revenir en haut Aller en bas
W.-D. "Dweezy" Sullivan

avatar

. :



ÂGE : 15/05/1989 donc 23 ans
QUARTIER HABITÉ : East Compton

CRÉDITS : © Izzy & Tumblr
AVATAR : Christopher BREEZY Brown ♥
BLAZE : Babydoll
VAGUES RIDÉES : 147


MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Dim 25 Mar - 10:34

1D *o* J'adore Zayn et je suis vraiment contente de le voir de plus en plus sur les RPG .
Sur ce , bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Dim 25 Mar - 14:46

Je ne suis pas non plus un grande fan des 1D, j'aime bien tout de même leur son, ce n'est pas prise de tête. C'est juste que Zayn est orgasmique **.
En tout cas merci pour votre accueil, j'espère avoir de chouettes liens avec vous mes poulets.

EDIT; j'attend ma deuxième question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Dim 25 Mar - 20:54

Citation :
bon écoute moi bien. ma gamine, elle a huit ans, elle est fan de toi, tu vois, elle t'a vu faire le baltringue dans la rue là, elle a kiffé sur toi, elle veut que tu viennes chanter pour son anniversaire, demain aprem, et tu vas me faire ce plaisir. ose dire non à un crips, de toute façon, et ce sera la dernière chose que t'auras faite dans ta courte vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Dim 25 Mar - 21:02

J'adore, j'adore cette question bordelouuuu. Gracias ma sirène!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Dim 25 Mar - 21:08

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Dim 25 Mar - 21:43

Deuxième question : faite. Je suis inspiré ce soir! C'est à cause de cette sirène ça, malashiit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Dim 25 Mar - 21:52

j'adore ta réponse, elle est très réaliste et crédible sans perdre en originalité pour autant (j'crois qu'il me plait, le père d'izy ), tu t'es donné le challenge de terminer ta fiche dans la soirée, c'est ça?
bon, dernière question, que je veux absolument lui poser. qui parle, c'est à toi de voir, une amie, une ex, une copine, une inconnue, tu as carte blanche I love you


Citation :
izy, je sais que j'dois être totalement bourrée pour te sortir un truc pareil, mais comprends que j'en puisse plus de garder ça pour moi... je t'aime. je t'aime comme jamais j'ai aimé qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Lun 26 Mar - 9:47

I love you aah ton personnage va donner, j'le sens. il est trop bon izy, ça fait du bien des personnages comme tel. bref bienvenue chez toi, sur calilove
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Lun 26 Mar - 16:05

rihanna, bordelouuuu so sex!
merci à toi mon lapin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Lun 26 Mar - 17:36

bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Lun 26 Mar - 18:48

Héhéé je te remercie La'Shawn!

J'ai répondu à ma troisième question, tchek la danse de la banane ravagée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   Lun 26 Mar - 20:09

il est cruel, mais il est drôle
je te valide avec grand plaisir I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.   

Revenir en haut Aller en bas
 

i do not live to be a slave but the sovereign of my existence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Vive le Naheulband en live !!!!
» Ghost in the shell : un remake en live ?
» Live your dreams
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CALIFORNIA LOVE :: 
SOMEWHERE OVER THE RAINBOW
 :: ancienne fiches
-