AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUS RECHERCHONS DES PERSONNES INTERESSÉS PAR LE POST D'ADMIN, CONTACTEZ NOUS PAR MP!!

Partagez | 
 

 Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carmelo Lucas

avatar

. :
OVNIGAZZ

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : West Compton

CRÉDITS : © Moses & tumblr
AVATAR : Sammie Lee Bush
BLAZE : moses
VAGUES RIDÉES : 30


MessageSujet: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Dim 1 Avr - 12:14

❝I wanted to bring back that reality, nobody can ever be confused and think I'm fuckin Mike Tyson
and I'm the heavyweight champion, I'm a little nigga, thats why its so raw to just watch me
battle lions, cause I'm a little skinny nigga battlin' niggas three times my size❞


Carmelo Lucas


nom complet; Carmelo Devon Lucas date et lieu de naissance; 13 aout 1994 @ Los Angeles origines; Américaine métier; Dealer appartenance à un gang; Non statut social; Célibataire avatar; Sammie Bush

Δ dealer? mais t'es complètement taré ou quoi? tout le monde le sait ici, la drogue est contrôlée par les crips et les bloods, et par les latinos aussi, tu veux te faire buter en te foutant à ton propre compte, c'est ça que tu veux? et je deviens quoi moi, si tu crèves comme un chien?
Ce bon vieux Malik… Toujours là à flipper pour un oui ou pou un non et à craindre que tous les projects du quartier vont lui tomber sur la gueule. Déjà dans la cour de récré, haut comme trois pommes, Melo devait le défendre, prendre et donner des gnons pour empêcher sa trop grande gueule de se faire fermer. S’ils ont grandis ensemble comme des frères, ils ne sont assurément pas faits du même sang. Y a des jours où il se demande vraiment pourquoi il l’a pris dans sa petite équipe de deal en dehors de leur amitié d’enfance. Ce mec est même pas capable de compter la monnaie sur vingt dollars. « Me mettre à mon compte ? J’ai pas envie de me mettre à mon compte, c’est toi qu’est fou. Pour l’instant j’suis bien là, je fais mon taff, je suis payé à la fin de la semaine et je rentre chez moi tranquille tous les soirs. Tu vois ce que j’veux dire ? J’ai aucune envie d’être un boss. Je veux pas de la couronne. Tu veux que je te dise ? Être un boss, ça craint mec ! Ca craint grave même. Regarde Sonny, toutes les merdes qu’il a gérer avec des connards comme toi qui bossent pour lui .Putain qui voudrait de ça ? Naaan, les problèmes, moi je les lui laisse et je suis bien sur mon coin de rue. » Sonny, c’est le mec pour qui Melo et lui roulent depuis leur 14 ans. De guetteurs à coursiers, ils ont grimpés les échelons ensemble jusqu’à ce que le boss ne confie à Melo son propre secteur l’été dernier après que Jermaine ne se soit fait refroidir. Enfin ensemble… C’est surtout Melo qui les a montés pour eux deux et continue encore aujourd’hui d’en faire profiter Malik. Ce mec est une catastrophe. Si Malik pense qu'il veut se mettre à son compte, c'est sans doute parce que Melo est devenu le favori du boss et l'un de ces meilleurs soldats dans la rue. Avoir son propre secteur à son âge, c'est loin d'être courant. « Ouai, n’empêche que si les Bloods ou les Crips débarquent ici, c’est nous qui sommes en première ligne dans la rue et c’est nos culs de nègros qui vont se faire cribler de plombs par ces bâtards… Pas Sonny. Pareil pour les flics ! Lui il est bien au chaud à compter le fric qu’on lui rapporte, il s’en branle pas mal. » Là, il le fatigue vraiment… M’enfin, comme l’après-midi est plutôt calme et que les junkies ne se bousculent pas encore pour leur dose. Faut d’ailleurs y voir un lien de cause à effet. « Mais t’es con ou quoi ? Les Bloods et les Crips y contrôlent toute cette putain de ville et même bien au-delà. Qu’est-ce qu’ils en ont à foutre de notre petite organisation qui prend trois blocs dans leur putain de royaume ?! Naaan, je vais te dire, les Crips s’ils y passent ici, c’est pour se payer nos tronches ou nous faire un don par charité tellement ils s’en battent de nos gueules. Puis les flics, c’est pareil… De nos jours, les flics ils cherchent que les gros poissons… Y cherchent les Sonny. Ils s’en balancent de ramasser des pauvres noirs comme nous et de nous botter le cul en dehors du trottoir. T’façon, ils savent très bien que demain y en aura dix autres pour nous remplacer. On est que des pions mec… Des putains de pions. C’est triste à dire mais c’est ça… C’est le jeu. ». Puis la vérité, c'est du fric y en a pour tous le monde dans ce putain de monde. Des coins de rue aussi. Tout dépend d'où tu nés et d'où tu grandis. V'la un type encapuché qui s’approche… Un client. Suffit de voir sa démarche et sa façon de se tenir. Il n’a que dix huit ans mais Melo traîne dans ce « jeu » depuis tellement longtemps qu’il les repère de loin ces putains de junkies. Comme d’hab, c’est à Terrell, à l’autre bout de la rue qu’il va demander sa dose avant de venir la lui payer puis enfin retourner la prendre à Terrell. C’est tout un rituel soigneusement réglé comme du papier à musique le deal. Eviter le flag' si les bleus les surveillent, ça te fais gagner 2 ou 3 ans facile, même avec un baveux commis d'office à la con. « Et Juna elle en dit quoi de ce putain de jeu ? » Merde… Il peut pas s’empêcher de fermer sa gueule celui-là… Il en rate vraiment pas une. La meuf a appelé au moins 15 fois cet après-midi et Melo n’ose même plus sortir son portable pour regarder le nombre de textos qu’elle lui a laissé avec. Il faudra bien qu’il lui parle pourtant… « Tu fais chier, lâche moi... Allez retourne bosser. »

Δ tu peux pas partir, melo, s'te'plait, pars pas, reste avec moi. je... j'suis enceinte, melo, et c'est pas des conneries. tu peux pas partir.
Là, c’est un peu comme ces putains de films d’Hollywood où la caméra semble vouloir ralentir le temps x5 ou x10 et tout ralentir comme un dunk de Kobe sur ESPN. Juna vient enfin de capter toute son attention après vingt minutes d’une dispute sourde où à peu près tout ce qui pèse moins de 2 kilos autour d’eux à voler dans sa direction des cousins du canapé aux cadres de leurs photos en passant par un maillot des Angels. D’ordinaire, ce genre de scène de ménage se termine par une partie de baise sauvage qui finit par calmer tout le monde, mais cette fois, l’issue est beaucoup plus radicale… Melo la regarde comme s’il avait vu un putain de fantôme ou un juge pour adulte qui vient de prononcer sa peine à deux chiffres. Les sourcils froncés d’incrédulité, en état quasi de choc dans le lourd silence prolongé qu’a écrasée la bombe qu’elle vient de lancer, il ne sait même pas quel mots trouver. « Enceinte ?! Tu veux dire… Enceinte au point d’avoir un bébé !? » Ca… C’est sans doute la question la plus stupide de toute l’Histoire des questions du monde. Mais merde, il vient de s’en manger une bonne et se retrouve comme un boxeur groggy après un K.O fulgurant. D’ailleurs Juna ne manque pas de lui faire remarquer en s’enfuyant en direction comme une vierge effarouchée. « T’es vraiment qu’un sale con ! » Cela a au moins le don de provoquer un sursaut de réaction chez le dealer. Pas question qu’elle s’en sorte comme ça après ce qu’elle vient de lui coller dans les bras. Un môme ! Un putain de môme ! Mais en fait, c’était obligé putain ! A force de baiser comme une espèce de bêtes en voie d’extinction. Depuis qu’ils se sont rencontrés, ils ne font que ça ou presque. Ca a toujours été comme ça entre eux. S’ils ont de nombreux désaccords et dissension de valeurs, le sexe entre eux, ça a toujours été de la dynamite… De la drogue. Bien plus puissante que le putain de crack qu’il refourgue. Baiser 5 ou 6 fois jour et nuit, passer son temps à la « harder » encore et encore sans arrêt pendant plus d’un an et forcément ça finit par arriver ! C’est comme le basket cette connerie. Plus tu shootes, et plus t’as de chance d’en rentrer un dans le panier ! Merde… Cette meuf est aussi nympho qu’il est obsédé et si il ne passait autant de temps dans la rue à dealer, il ne verrait la lumière du jour que pour lui offrir ces jolies sapes ces bijoux et pour l’emmener au parc d’attraction. Ca, il ne l’avait pas vu venir. Gamin, on lui a appris qu’on faisait des gamins en missionnaire tranquille sur du R-Kelly, pas en doggystyle à empoigner la tignasse de la gonz’ pour lui tirer en arrière. Et merde, merde, merde ! « Non attends une minute, reviens là putain ça veut dire quoi ça ?! On a jamais parlé de ça, tu l’a fais tout seul ce gamin. Qu’est-ce que t’as foutu de ta putain de pilule ? Hein ? » s’emporte-t-il en attrapant son sac à main pour le renverser sur la table sur lequel il était posé, à la recherche de ce fameux semainier. « Tu sais même pas comment ça marche… » Vrai… Putain. Du coup, il abandonne et se retourner vers Juna, les bras croisées. « On peut pas avoir de bébé putain… Merde, on est à peine majeurs et… et… Et puis merde, regarde c’était compromis d’avance, t’es chinoise et moi black. Ca va donner quoi ? Un chinégro ?!» Elle ne semble pas apprécier la dérision dont il fait preuve, presque malgré lui. « Très drôle… Je vois, t’es assez grand pour jouer au gangster dans la rue et risquer la taule en continuant ces conneries avec la dope, mais pas assez pour assumer un gamin avec la meuf à qui tu dis qu’elle est la femme de ta putain de vie ? C’est ça ?» Touché… Sauf que la taule, il ne compte pas l’assumer pour le reste de sa vie. Il a un flingue, mais n’a jamais flingué personne et ne compte pas le faire ou en tout cas, pas en se faisant coincer. Un môme, c’est la perpétuité… Et sans conditionnelle. « C’est ça… C’est "le jeu". Et je t’ai jamais entendu te plaindre quand il s’agit de te payer tes boucles d’oreilles ou tes fringues. » finit-il par achever. L’espérance de vie pour les mecs qui mènent son train ne va pas au-delà de ce qui pourrait être le collège pour leur enfant… Faire un môme, pour quoi ? Pour essayer de l’élever correctement dans cette jungle et ensuite le lui laisser seul dans les bras quand il sera mort ou enfermé ? Non, merci. « Tu fais chier avec ton jeu Melo... J’en ai rien à foutre de ton fric… De ta réputation… C’est toi que j’aime bordel. Je… Je suis pas enceinte. J’ai juste dis ça pour pas que tu partes là-bas mais… Vas… Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Va, vis ta vie, retourne dans ton coin de rue retrouver tes potes et attendre d’être mort ou enfermé puisque c’est tout ce qui compte pour toi. » Là, c’est un énorme sentiment de déception qui l’envahit… Il est déçu oui. Non pas qu’elle ne soit pas enceinte, mais qu’elle lui ait inventé cette histoire et surtout, qu’elle pense cela. C’est sans un mot, dans un nouveau long silence pesant qu’il ramasse son portable, les clefs de la Navigator et son 9 posé sur la table basse du salon pour le coincer à la ceinture sous son t-shirt avant de marcher jusqu’à la porte de l’appart’. Elle claque après sa sortie, et laisse seule Juna fondre en sanglots… Sans savoir qu'elle compte en réalité bien plus pour lui que toute ces conneries. Il n'a jamais su l'exprimer... Jamais adroitement ou jamais totalement en tout cas. Là d'où il vient, et là où il va, il n'y a pas de place pour ça. Il n'y a peut-être pas de place pour elle...

Δ j'ai besoin d'beuh mec. j'ai pas d'fric mais une bonne bouche de suceuse, ça fait l'affaire?
Putain de junkies… Tous les mêmes. Toujours là à faire chier et à essayer de gratter... Ces cons ont beau être accrocs et faire son beurre, Melo n’a jamais pu ressentir autre chose que du mépris pour ces déchets. Cette meuf, ou plutôt ce qu’il en reste, il est sûr de l’avoir déjà traîné dans le coin avec sa sale gueule aux joues creusés dignes des meilleures films de zombies sur le câble. Pour lui de toute façon, tous les junkies se ressemblent. Cette connasse se ramène, sans fric, et croit qu’il va suffire de vendre son cul – ou sa bouche – pour avoir sa dose… Pas question. Pas avec lui en tout cas. Ca ne marche pas ; pas comme ça. Elle pourrait être la meuf la plus bonne du coin, il pourrait sortir de quinze mois de taule qu’il ne voudrait pas de cette pute. Pas de fric, pas de dose. C’est tout. Si aujourd’hui il permet une impasse, même sur un dollar, demain n’importe quelle première serpillère venue va croire qu’on peut l’endormir de deux ou trois. Melo est impitoyable sur ça. Carré dans son business, il ne permet aucun à côté. « Tssss… T’as cru que j’étais l’armée du salut ou quoi ? Allez barre toi ma soeur, va gratter ailleurs… » Comme si il est était connu ici que Melo se laisse aller à ce genre de sales dérives. Jermaine en son temps sur ce secteur peut-être, mais pas lui. Elle s’accroche la conne, insiste et se rapproche des escaliers en béton sur lequel il est assis avec Malik, comme pour mieux le racoler… Comme s’il ne pouvait pas voir, sentir même, qu’elle est périmée d’où il est. « Alleeez s’te plait quoiii… T’as déjà vu une bouche comme la mienne ? J’te suce j’te dis, tu vas prendre ton pied quoiii » Ok, là elle commence à le gonfler sérieusement… Et Malik qui ne cesse de le pousser du coude en lui chuchotant je ne sais quel connerie comme quoi lui se laisserait bien tenté par le compromis. Ce mec est grave… Quand Melo se dit qu’il est vraiment trop obsédé par les seufs, il arrive à se rassurer lorsqu’il se compare à lui. Un vrai chien... Ce type se taperait sa propre grand-mère. « T’as pas compris, j’en veux pas de ta bouche… Putain de crasseuse de merde. Combien de négros t’as déjà sucée pour avoir ta dose ? Hein? Rien qu'aujourd'hui, t'es seulement capablke de t'en rappeler ? Y a la moitié de l’Afrique en MST là-dedans, la peste et le choléra ressuscité même j’suis sûr. » Et ce putain de Malik qui continue à lui murmurer derrière de laisser passer et qu’il veut bien qu’elle le suce… « Mais arête mec ! Putain c’est quoi ton problème ?! Y a vraiment un truc qui tourne pas rond chez toi... » peste-t-il finalement en se retournant vers lui. Ce qui fait encore plus chier avec les junkies, c’est que lorsqu’ils commencent à capter qu’ils te la feront pas et n’obtiendront rien de toi, ils deviennent très vite agressif. « Allez vous faire foutre. Savez pas c’que c’est qu’une vraie femme ! Vous préférez vous baiser entre potes j’suis sûr, bande de fiottes. » Ok, meuf... Là elle l’aura cherché. Melo se relève sur ses deux jambes et soulève son t-shirt, non pas pour détacher sa ceinture et lui sortir sa queue mais pour attraper le 45 qu’elle coince. Une pression de l’autre main tirant la chambre en arrière pour l’armer dans un déclic de lui-même suffisamment explicite avant d’avancer de quelques pas vers elle. La meuf recule réactivement en sentant que ça va chauffer pour son cul. « Tu fais chier maintenant, casse toi où c’est le canon de mon flingue que tu vas sucer salope ! Casse toi ! Hors de ma vue ! Vire ton gros cul de ma rue maintenant où je vais souffler dessus ! » Ni une, ni deux, la gonz’ prend ses jambes à son cou et coure dans un trajet aussi douteux que sa démarche sur le trottoir. Voilà... Si seulement elle pouvait s’en rappeler d’ici demain pour faire passer le message qu’on ne négocie rien avec Melo… Mais d’ici une heure ou deux, elle trouvera certainement sa dose avec une queue à lustrer. Qu’importe, le temps qu’il la regarde s’éloigner et disparaitre à l’autre bout de la rue tout en rangeant son flingue sous son t-shirt, Malik lui n’en manque pas une. « Je crois que c’était la daronne de Boggy... » What the fuck ?! Melo le fixe avec une tronche encore plus décomposée par sa connerie, les sourcils haussés de surprise... Et de désespoir surtout. « Boggy ?! Tu veux dire, notre putain de Boggy de Franklyn Street ? Et tu voulais te faire sucer par sa mère… Putain t’es encore plus barge que je pensais mec… » renonce-t-il à comprendre en se rasseyant sur ses escaliers urbain.


Citation :
PSEUDO; S. ▲GE; 22 ans DÉJÀ INSCRIT SUR L▲ PREMIÈRE VERSION?; non UNE CH▲NSON?; 2pac - Buried QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM?; Original, Percutant, Génial *__* HONNÊTEMENT, VOUS ▲VEZ LU TOUT CE QU'ON VOUS À CONSEILLÉ DE LIRE?; Presque =P


Dernière édition par Carmelo D. Lucas le Lun 2 Avr - 16:30, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marsh Wallach

avatar

. :
Mā šāʾ Allāh

CRÉDITS : triton doré.
BLAZE : tagueule.
VAGUES RIDÉES : 555


MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Dim 1 Avr - 12:25

wowo, j'espère qu'il va pas rester dealer toute sa vie lui, il a tellement une bonne tête bienvenue chez toi gros, je te pose direct ta première question parce que ton personnage m'inspire déjà

Citation :
dealer? mais t'es complètement taré ou quoi? tout le monde le sait ici, la drogue est contrôlée par les crips et les bloods, et par les latinos aussi, tu veux te faire buter en te foutant à ton propre compte, c'est ça que tu veux? et je deviens quoi moi, si tu crèves comme un chien?



(entre tes riens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Dim 1 Avr - 13:55

Bienvenue

Comme il est super beau cet avatar
Je le connaissais pas, mais je sens que Baccy' va devenir accro à la coke
Revenir en haut Aller en bas
Tamera LaVaughn

avatar

. :

MAKE IT NASTY.

ÂGE : TWENTY-THREE YO.
QUARTIER HABITÉ : WEST COMPTON, COMPTON.

CRÉDITS : gloryBOX.
AVATAR : MEAGANsexualGOOD.
BLAZE : SASSYDOLL.
VAGUES RIDÉES : 141


MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Dim 1 Avr - 15:46

Sammie.
J'aime déjà le perso, bienvenue bégé. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmelo Lucas

avatar

. :
OVNIGAZZ

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : West Compton

CRÉDITS : © Moses & tumblr
AVATAR : Sammie Lee Bush
BLAZE : moses
VAGUES RIDÉES : 30


MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Dim 1 Avr - 16:08

Merci les amis Au plaisir de vous croiser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Dim 1 Avr - 16:18

Bienvenue ici.
Oh, un dealer. Detlev ira s'approvisionner chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Dim 1 Avr - 16:21

j'adore ta réponse, j'étais vraiment plongée dans la scène et tout

Citation :
tu peux pas partir, melo, s'te'plait, pars pas, reste avec moi. je... j'suis enceinte, melo, et c'est pas des conneries. tu peux pas partir.

(elle peut mentir ou dire la vérité, à toi de décider qui parle et si c'est vrai ou pas )
Revenir en haut Aller en bas
Oli Saari

avatar

VAGUES RIDÉES : 289


MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Dim 1 Avr - 16:56

oooh un nouveau nigga. j'aime trop.
bienvenue en tout cas. I love you
je ne connais absolument pas ton boy, mais il est franchement pas mal surtout sur ton avatar héhéhé


التقويم الفلكي
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmelo Lucas

avatar

. :
OVNIGAZZ

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : West Compton

CRÉDITS : © Moses & tumblr
AVATAR : Sammie Lee Bush
BLAZE : moses
VAGUES RIDÉES : 30


MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Dim 1 Avr - 18:47

Thanks blondie

One more left!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Almeida

avatar

. :
Just confusion, born out of frustration.

ÂGE : vingt-sept ans.
QUARTIER HABITÉ : dogtown, east venice.

CRÉDITS : sign- tumblr.
AVATAR : zoe saldana.
BLAZE : mathilde.
VAGUES RIDÉES : 63


MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Dim 1 Avr - 18:57

un chinégro, tu m'as tué. bref, bienvenue et bon courage pour ta dernière question. en tout cas, j'aime bien ton personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Lun 2 Avr - 9:51

yo bienvenue sur calilove. j'adore ton personnage et tes deux premières questions, il nous faudra absolument un lien, je commence limite à y réfléchir. bon, je te donne donc ta dernière question (pas de renseignements complémentaires, vas y au freestyle).
Citation :
j'ai besoin d'beuh mec. j'ai pas d'fric mais une bonne bouche de suceuse, ça fait l'affaire?
Revenir en haut Aller en bas
Carmelo Lucas

avatar

. :
OVNIGAZZ

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : West Compton

CRÉDITS : © Moses & tumblr
AVATAR : Sammie Lee Bush
BLAZE : moses
VAGUES RIDÉES : 30


MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Lun 2 Avr - 16:25

Thanks ! Et je signe tout de suite pour le lien

Bon, ça ressemble à une affaire qui roule maintenant tout ça 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Mer 11 Avr - 9:29

terminé, je suppose? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Carmelo Lucas

avatar

. :
OVNIGAZZ

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : West Compton

CRÉDITS : © Moses & tumblr
AVATAR : Sammie Lee Bush
BLAZE : moses
VAGUES RIDÉES : 30


MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Mer 11 Avr - 12:26

Oui m'dame, signalée depuis un petit moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   Mer 11 Avr - 12:52

excuse-nous pour toute cette attente. nous avons connu des petits soucis de présence, ces derniers temps, je m'excuse au nom du staff.

ta fiche est superbe, le personnage a vraiment une couleur, un caractère bien à lui, j'ai adoré la dernière réponse (parce que j'avais déjà lues les deux premières deux fois). validé, avec grand plaisir, et bon jeu (n'hésite pas à t'inscrire à l'intrigue) I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir   

Revenir en haut Aller en bas
 

Melo •• Si les coins de rue avaient des Oscars, j'aurais le meilleur espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Meli - melo / poster !
» Presentation de Melo
» meli-melo animaux !
» [recherche] Melo avec E-coque
» « Le vieux balai connaît les coins. » [en cours]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CALIFORNIA LOVE :: 
I BET CALIFORNIA WISHING ON THESE STARS OF THE HEART
 :: on the road to los angeles :: nothing's gonna stop me now
-