AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUS RECHERCHONS DES PERSONNES INTERESSÉS PAR LE POST D'ADMIN, CONTACTEZ NOUS PAR MP!!

Partagez | 
 

 MASCULIN/TEIXEIRA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adelia N. Cortès

avatar

. :
JE SUIS ÉGOÏSTE, IMPATIENTE ET PEU SÛRE DE MOI.

ÂGE : Vingt-deux ans
QUARTIER HABITÉ : Escobar pound

CRÉDITS : Bazzart/Tumblr
AVATAR : Anna Speckhart
BLAZE : HerSunshine.
VAGUES RIDÉES : 65


MessageSujet: MASCULIN/TEIXEIRA   Mer 15 Aoû - 0:38

Adriel Andreani

Adriel Andreani. Ca sonne bien italien non ? Normal, c'est deux parents le sont et, c'est d'ailleurs là-bas qu'il a toujours vécu... Ou du moins une partie de sa vie puisque ses parents ont divorcé quand il avait sept ans. Depuis, il vit chez son père en Italie mais également chez sa mère, à Lisbonne... Autant dire que l'avion, ça le connait ! Et oui, tous les mois changer de pays, c'était devenu une habitude. Sinon, il a vingt-trois ans et est barman mais également un très bon organisateur de soirées.... Qui finissent la plupart par dégénérer mais ça, on s'en fout pas mal. Il fait partie des Los Angeles crime family depuis son arrivée à Dogtown (Venice) il y a quelques semaines. Autant dire qu'il a très vite trouvé sa place parmi son gang mais également parmi les habitants de Californie.

كاليفورنيا البلطجية

Encore une soirée de prévue. Tout a commencé comme cela entre Adriel et Adelia, une fête organisée par un ami commun. Ade était en train de faire son petit marché quand Adriel a pointé son nez pour avoir de l’ecstasy. Il lui en a gentiment acheté, ils ont bavardé et au fil des jours sont devenus très amis voire, inséparables. Entre eux régnait une alchimie, quelque chose les rapprochait, les attirait l’un vers l’autre et pourtant, jamais les sentiments n’ont été mis en jeu. Ils s’étaient toujours vus comme des amis, rien de plus avant ce fameux soir… Tu m’emmènes chez toi.. ? Demanda Adelia timidement en se mordant la lèvre. Adriel ne la quittait des yeux alors qu’elle s’amusait à enlacer leurs doigts. La soirée avait déjà bien commencé et, peu de personnes étaient encore sobres. Sur un petit nuage, la jeune femme restait la tête collée au mur, les yeux pétillants et le sourire angélique aux lèvres. Adriel ne put s’empêcher de lui rendre avant de répondre : Je te ramène chez toi plutôt ouais ! Bien sûr qu’il mourait d’envie de la ramener chez lui mais, c’était Adelia, pas n’importe quelle fille, pas une personne sans importance. Non, il n’avait pas le droit d’aller trop loin avec elle, c’était tout simplement interdit, ils s’étaient fixés des limites et ce depuis le début. Aller Adri quoi ! Putain tu ramènes toujours des meufs chez toi ! Je suis pas assez bonne pour toi c’est ça ? Alenia s’approcha un peu plus de lui et plaqua ses lèvres contre les siennes en passant ses mains derrière sa nuque. Oh si qu’elle l’était. Ils étaient attirés l’un vers l’autre, ça se voyait, sobre ou non ! Malgré cela, il se dégagea après avoir répondu et, passa sa main sur la joue de la demoiselle. T’es surtout défoncée et avant tout ma pote ma belle. Il n’avait pas tort et, avait surement toute sa tête contrairement à miss Cortès qui souffla en levant les bras au ciel. Vas te faire, je veux pas de tes beaux discours de grand frère ce soir. T’as juste la trouille parce que tu me connais ! Déclara-t-elle quelque peu énervée avant de repartir sur la piste de danse. Finalement, la voyant danser coller-serer avec d’autres hommes, Adriel ne put s’empêcher de réfléchir. Si ce n’était pas lui, ça serait quelqu’un d’autre ce soir et il en était hors de question. Il finit par faire sortir Adelia de la piste puis, du lieu de la fête jusqu’à la trainer chez lui. Cette soirée ? Aucun des deux ne l’oubliera c’est certain et pourtant, ils n’en reparlent pas, n’en reparleront sans doute jamais si cela ne se reproduit pas. Le lendemain matin, contrairement à ses habitudes, Adriel ne sortit pas la femme avec qui il avait couché du lit. Il ne la mit pas dehors et se contenta de la regarder dormir jusqu'à ce qu'elle se réveille : Putain, on remet ça quand tu veux ! C’est la première phrase qu’il lui adressa. Adelia sourit, se redressa avant d’attraper toutes ses affaires. Autant dire jamais. T’es mon pote Adri, j’ai merdé ok ? Je veux bien jouer avec toi mais en arriver jusque-là… Non, une fois c’est tout. Dit-elle fièrement avant de filer à la salle de bain. Le truc c’est qu’il est plus qu’un ami pour elle, il est son meilleur ami, son confident, son médecin quand son père finit par péter les plombs et s’en prendre à elle. Oui il est tant de choses qu’elle a vraiment du mal à s’y retrouver. Le pire dans tout ça ? Lui aussi vient d’emménager en Californie, peu de temps après elle. Comment va-t-elle réagir en apprenant la nouvelle ? Que vont-ils devenir ? Affaire à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

MASCULIN/TEIXEIRA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ne pas confondre masculin avec féminin.
» Une commère au masculin ça existe ? | Chris
» ¤ Meilleur avatar masculin ¤
» Scenarii masculin
» ABC masculin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CALIFORNIA LOVE :: 
I BET CALIFORNIA WISHING ON THESE STARS OF THE HEART
 :: we got more bounce in california
-