AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUS RECHERCHONS DES PERSONNES INTERESSÉS PAR LE POST D'ADMIN, CONTACTEZ NOUS PAR MP!!

Partagez | 
 

 JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juna Y. Ming

avatar

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : venice

CRÉDITS : bazzart tumblr
AVATAR : brenda song
BLAZE : snow
VAGUES RIDÉES : 17


MessageSujet: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Jeu 16 Aoû - 10:35

Juna Yi Jie Ming

D’accord, c’est vrai. Parfois même les meilleurs d’entre nous prennent des décisions irréfléchies. De mauvaises décisions. Des décisions que nous savons déjà que nous allons regretter sur le moment, à la minute, ou plus précisément le matin qui va suivre. Je veux dire peut-être pas regretter, regretter parce qu’au moins on aura été capable de prendre un risque. Mais quand même... quelque chose au fond de nous décide de faire une folie. Une chose dont on sait qu’elle va forcément se retourner contre nous. On le sait, mais on le fait quand même. Ce que je veux dire c’est... on récolte ce qu’on sème. On a ce qu’on mérite. C’est le karma et peu importe comment vous voyez sa, votre karma vous empoisonne.

Je suis née le 23 novembre 1993 à 20heures précise et donc si vous êtes forts en math vous en déduirez que j'ai donc 18 ans. Je suis la cadette d'une famille composée seulement de garçons, j'ai en effet 3 frères qui prennent un malin plaisir à me faire tourner en bourrique ainsi que de me traire comme si je n'étais qu'une petite fille.La seule présence féminine que j'ai,c'est ma très chère mère mais elle est bien trop occupée à faire la cuisine ou à bavarder avec les voisines pour prendre ma défense lorsque mes frères décident de m'en faire un peu baver. Non mais vous imaginez vous ? TROIS FRÈRES! C'est genre l'horreur et je vous parle même pas dans quel état est leur chambre, comme je dis c'est un lieu trop risqué dans lequel je m’aventurais jamais.Dieu seul sait ce qu'on peut chopper ou découvrir dans cet endroit ou ils sont "libre" de faire ce qu'ils leurs chantent. Enfin heureusement que j'ai mon père, il me chouchoute vu que je suis sa seule fille et donc sa petite princesse. J'ai de la chance d'avoir une telle influence sur lui et je dois en avouer que j'en profite dés que j'ai la moindre occasion. Mais bon il faut bien que j'ai un avantage à être dans cette famille. De plus nous sommes tous très liés, et mon père tient à ce qu'on respecte les traditions chinoises de notre famille. Et oui si j'ai les yeux bridés ce n'est pas parce que j'ai un problème de vue,c'est tout simplement que je suis d'origine chinoise et j'en suis très fière. Bon pas au point de le crier sur tout les toits et être habillé en tenue traditionnelle tout les jours,faut pas abuser puis les temps ont changés aussi. De plus ça ne serait pas évident lorsque je me rends en cours, puis franchement j'aurais l'air de quoi ? Autant me déguiser en dragon lorsque je suis à mes cours d'économie. Oui oui qui aurait cru que en plus de relancer l'économie par mes divers achats,je l'étudiais à la fac. J'ai voulue me la jouer studieuse comme tout le monde avait pour tache de décevoir le paternel, lui qui avait marre de payer les cotions de ses fils avait une fille en qui il avait mis tout ses espoirs,moi. Pas que je sois le genre petite fille à son papa, mais le orange tenue prison ne m'allait pas au teint alors j'ai préféré ne pas faire trop de vague.Bien sur malgré tout je n'étais pas une jeune fille modèle,j'ai enchainé les mauvais garçons qui collectionné les armes comme les tatouages.Certains étaient d'ailleurs très dangereux, tellement que j'en ai encore des traces sur mon corps. Même si je suis le genre à sortir les griffes lorsqu'on me bouscule, je ne reste qu'une naine dans cette ville qui est Venice. Pourtant ça fait 10 ans que je vis ici,mais on me voit toujours comme une étrangère. Faut dire que j'ai une tête qui ne passe pas inaperçue, je suis une made in china,une poupée chinoise qui parle souvent trop pour ne rien dire. Alors oui il m'est arrivé d'avoir des problèmes, je les collectionne comme les paires de chaussures mais à la différence j'ai toujours réussie à ne pas me faire prendre pour l'instant. J'ai de la chance d'avoir un petit ami qui me protège - bizarrement venant de lui ça me gène pas bien au contraire - Je suis en couple depuis trois ans avec un beau black Carmelo. Je sais qu'il est impressionnant et qu'il peut faire peur mais personne ne le connait comme je le connais, et croyez moi ça en vaut le détour.
.

كاليفورنيا البلطجية

hé, tu me montres tes boobz pour 20 dolls ?
Cette question je l'attendais à chaque fois lorsque je parcourais les rues de la ville de Compton. C'était devenu quelque chose d'habituelle et qui me ne choqué plus réellement. Si je commençais à faire un drame de chaque parole déplacée à mon égard, j'y serais encore demain. Bien sur au fond de moi, la grande gueule que j'étais se retenait de ne pas lui donner une bonne claque afin de lui remettre les idées en place, cependant il était tard et j'étais seule dans une rue qui n'avait pas très bonne réputation et je ne voulais pas risquer de recevoir un coup de couteau bêtement car j'avais trop fierté. Je me contenta donc de lui envoyé un regard noir qui en disait long sur ma réponse puis je m'éloigna aussi rapidement de lui que je le pus. Au fond de moi pourtant j'étais en colère de ne pas lui avoir remis les idées en place, toutes les répliques que j'aurais pu lui ressortir se bousculait dans mon esprit. Et puis il me prenait pour qui ? Une vulgaire putain qui faisait le trottoir à la recherche du moindre dollars pour se payer sa dose ? Il m'avait bien regardé un instant ? Apparemment non et surement parce qu'il était bien alcoolisé à cette heure ci. Je ne pus m'empêcher de serrer le poing en guise d'énervement, j'aurais du m'acheter un flingue ou quelque chose dans le style. J'en avais marre d'avoir cette sensation de vulnérabilité lorsque je parcourais les rues seule. Ok j'étais femme, ok j'étais jolie mais cela ne voulait pas dire que je devais encaissé leurs blagues ou leurs "plans" de drague à deux balles. Les temps avaient changés il me semble! On était plus à cette époque ou les femmes étaient considérés comme des simples objets , non ? Pourtant plus le temps passait plus j'avais l'impression que rien n'avait changé. Passant mes mains dans mon jean je cherchais une cigarette afin d'occuper autrement mon esprit. L'allumant je remarqua au plus loin un visage familier. - Eh merde - me disais-je. C'était vraiment pas le bon moment pour que je le revois et je n'étais surtout pas d'humeur à lui parler. J'accelèra donc le pas afin d'éviter que ce dernier me remarque et avec un peu de chance il serait trop défoncé pour me calculer.. mais je ne sais pas si vous l'aviez vous aussi remarqué ce n'était pas mon jour de chance. J’entendis donc quelqu'un klaxonner , et mon prénom résonner au loin. Pas malchance Juna n'était pas un prénom commun, si bien que je céda et je me tourna vers lui. Dans le style abrutit, il avait été pas mal. Ce mec débordant d'agressivité et machisme. Alors qu'il s'approcha de moi, ma claquant la bise comme si on était de bons vieux pote, de mon côté j'étais juste hallucinée. Est-ce qu'il se souvenait que la dernière fois qu'on s'était vu ce connard m'avait envoyé à l’hôpital ? J'avais encore des cicatrices de ses excès de violences. Pourtant croyez moi que j'avais refoulé mon côté agaçante tellement j'avais finie par être effrayé par lui. Ne disant rien, mon attitude lui faisait comprendre que je n'avais pas envie de m'attarder avec lui. Il me bouscula légèrement avec son épaule. « Il t'arrive quoi Nem à la sauce piquante, tu n'es pas contente de me revoir? » La bonne blague, j'avais oublié qu'il pouvait avoir de l'humour parfois. Je me contenta de lui faire un sourire forcé avant de rajouter quelque paroles. « Déjà c'est vite-namien et je te rappelle que je suis chinoise. C'est pas que je m’ennuie mais je dois y'aller, à un de ses quatre mec. » Je ne pris même pas la peine d'attendre qu'il dise quoi que ce soit pour me faufiler dans la foule. C'était surement la dernière personne que je voulais revoir à cet instant. Il m'avait fait tellement souffrir qu'au fond j'étais bouleversée cette rencontre ... Je ne l'avouerais jamais, mais je ressentais de la honte lorsqu'il était à mes côtés. J'avais l'impression de m'être trahie de ne lui avoir jamais rendue ses coups. Je n'étais pas si forte que je le pensais, et c'était très dur de l'admettre encore aujourd'hui. Au final je me voulais grande gueule mais lorsqu'il s'agissait de l'ouvrir que ça soit avec l'alcoolo d'il y'a dix minutes ou lui, je la fermais tout simplement. Si c'était pas pathétique , de ne pas pouvoir se défendre seule et préférer se taire plutôt que de souligné des injustices. Je me disais que finalement,heureusement que j'étais seule. Si Melo était là je ne sais pas ce qui ce serait passé... A vrai dire je ne préférais mieux pas y penser un seul instant, tout en disant que dans un sens il l'aurait mérité quoi qu'il arrive. Passant ma main dans chevelure afin de me dégager la vue, j'arrivais finalement à la destination que j'avais prévue au début de mon périple dans cette ville. Je devais retrouver Carmelo à 20heures précise à cette rue. Je n'avais aucune idée de l'endroit ou il pouvait se trouver à cet instant, alors je me contenta d'attendre en guettant le moindre signe de sa part. Allez comprendre pourquoi, j'étais impatiente de le retrouver alors que je ne l'avais quitter seulement ce matin , autant vous dire que pour certaines personnes ce n'était rien mais pour moi ça avait des airs d'éternités. Regardant toutes les 5 secondes mon téléphone, j’espérais recevoir un sms de sa part mais rien. Bon sang c'était si difficile de prendre quelque minutes de son temps pour me dire ce qu'il fichait ? Après tout son travail était dangereux et on ne savait jamais ce qui pouvait se passer. D'ailleurs plus j'y pensais, plus j'avais un nœud à l'estomac. J'avais cette bizarre impression que le temps s'était arrêté, et que le minutes ne s'écoulaient plus. Alors que j'étais sur le point de perdre pied ,je sentie une main se poser sur ma taille ainsi que des lèvres caresser ma nuque. Je pouvais reconnaitre son odeur entre milles, et le moindre contacts de sa peau sur la mienne me faisait frissonner. Après la journée que je venais de vivre il était la seule personne que j'avais envie de voir,si bien que je décida de ne pas lui faire une scène pour ses 5 minutes de retard. Je me contenta de me retourner et de retrouver le contact de ses lèvres qui m'avaient tant manqué. Ce n'était qu'a ses côtés que je me sentais en sécurité, cela pouvait paraitre stupide je sais. Mais il était la seule personne dont j'avais besoin dans ma vie et avec qui je me sentais si bien.« Tu m'as manqué. » Finis-je par lui murmurer,avant de lui déposer un baisé sur la joue.
je rêve ou la gadji derrière nous elle vient de te montrer du doigt à ses potes en riant?
On le présentait puis depuis longtemps. Il était un peu une star dans la ville et pourtant il n'avait rien de glorieux à son actif . Mais vous savez ici, on se vantait plus d'avoir échappé aux flics plutôt que d'avoir réussie ses examens. Portant la cigarette que j'avais entre mes doigts au creux de mes lèvres , je regardais de qui il parlait encore. Je ne mis pas longtemps à repérer au loin un groupe de barbies qui n'avait pas l'air au courant de la réputation du gros nounours qui se trouvait à côté de moi. Je me tourna vers lui en ricanant légèrement, qu'est-ce qu'il pouvait être parano parfois celui là.« Ça doit être surement à cause du truc que tu as de coincé là. » Je lui montra alors ses dents, son visage qui était au début très dur afficha durant une fraction de seconde de doute. Il me regarda alors avec un air inquiet tout en essayant de garder son sérieux. « Tu déconnes là ? » Je ne pu m’empêcher de rire, il était si touchant malgré tout. Ce mec je le connaissais depuis que j'étais arrivée ici, donc quand j'avais 10 ans. Il était l'un de meilleurs amis de mon frère,donc j'avais l'habitude de le voir trainer chez moi. Il avait par la suite développer une attitude protectrice envers ma personne, si avec trois frères j'en avais pas assez mais bon... Pour la plupart des personnes du quartier ce n'était qu'un bon à rien mais moi je savais qu'au fond c'était un mec adorable et bourré d'humour mais bien sur pour les besoins de son image il ne pouvait pas se permettre d'afficher un tel visage. « Oui et comme d'habitude tu as marché.» J'affichais un grand sourire, avant de venir prendre une gorgée dans son verre. Il m'envoya un regard noir mais il me dit rien vu que par chance durant cette brève conversation on était que tout les deux. On ne mit pas longtemps pas être rejoint pas ses amis et les miens. Et il ne mit pas aussi longtemps pour rentrer de nouveau dans son rôle de gros dur. Je me contentait de rester à côté de lui , tout en discutant avec les autres pour savoir les dernière nouvelles dans le coin. Comment ça? Vous n'étiez pas au courant ? J'étais une grande curieuse et je voulais toujours tout savoir sur tout le monde. C'était un petit défaut de plus qu'il fallait rajouter à une liste qui devenait interminable , oui je le savais. Passant ma main dans ma chevelure brune, je me mis à plaisanter avec tout ce beau monde. Ça faisait du bien de sortir, de décompresser un peu. De plus, eux je les connaissais depuis un long moment et c'était une deuxième famille pour moi.D'ailleurs un de mes frangins ne mit pas longtemps à se ramener avec sa dernière occupation ,Sandy. Le genre blonde sans cervelle, mais qui était assez bonne pour être tout de même intéressante pour lui. J'avais souvent des amis en commun avec mes frères, c'était un avantage comme cela pouvait être inconvénient. Je ne pouvais jamais rien faire sans qu'ils soient au courant et je dois dire que c'était assez oppressant parfois mais bon je devais faire avec, je n'avais pas le choix. Buvant une gorgée de Tequila , je sentie le regard de mon frère sur moi et il ne mit pas longtemps à me retirer le verre que j'avais entre les mains. « Quand tu seras majeur tu pourras en boire. » me dit-il affichant un sourire avant de finir le verre. C'était juste la bonne blague du siècle, surtout venant de lui. Pourtant je ne lui fis pas de scène comme à grande habitude, je m'étais peut-être assagis ? Non du tout ... c'était juste que j'avais quelque chose de plus intéressant sur lequel me concentrer. Melo fit enfin son arrivé, il m'avait promis de passer me voir entre deux passes. Il salua tout le monde d'un geste rapide, quelque tckecks par ci par là avant de venir près de moi. Je me contenta de l'embrasser rapidement, n'osant pas me montrer plus affective et tactile devant mon frère. Il n'avait jamais apprécié Carmelo , mais apparemment il fallait dire qu'il n'avait jamais aimé aucuns de mes anciens petits amis - à tord ou à raison -. Sauf que là ça avait tendance à m'énerver,j'étais déjà depuis un moment avec Melo , il devait donc comprendre l'importance qu'il avait pour moi mais il n'en faisait rien. Il restait sur ses positions,affirmant qu'il avait raison et que ce dernier ne m'apporterait rien. Cela avait le don de m'énerver, tout simplement car il n'avait pas appris à le connaitre et qu'il ne voulait rien savoir de ma relation avec lui. Il y'avait que un de mes frères qui avait pris la peine d'apprendre à connaitre Melo, ils s'entendaient d'ailleurs bien. Le reste de ma famille préférait ignorer le fait que je sortais avec lui, pensant tous que c'était une passade... Le seul soucis ce que ça ne l'était pas et je voulais donc qu'il essaye de lui faire une place malgré tout leurs aprioris. Il était beaucoup plus que l'image qu'on pouvait avoir de lui au premier abord,me blottissant dans ses bras je sentais le regard de nouveau insistant de mon frère. Je ne voyais pas pourquoi il avait besoin de me surveiller comme si j'étais une enfant, encore une fois. Je n'avais pas besoin de sa surveillance rapprochée, j'étais avec la personne que j'aimais et plus rien n'avait d'importance pour moi à ce moment là. Il aurait beau me lancer des réflexions, ou mettre mal à l'aise Carmelo, ça ne changeait rien que c'était l'homme que j'aimais et tout ce qu'il dirait n'y changé rien. Pourtant cet instant fut de courte durée, Carmelo reçu un texto d'un de ses gars, je compris qu'il devait partir mais je n'avais pas spécialement l'envie de le laisser filer. Il me caressa la joue afin de me faire comprendre que tout irait bien, je n'ajouta rien d'autre me sentant décidément trop observé ce soir.« Je t’appellerais.» me murmura t-il avant de me déposer un rapide baisé puis de se faufiler dans la foule rapidement. J'étais triste de ne pas avoir pu profiter de lui plus longtemps et cela se voyait sur mon visage malgré moi. Une de mes bonnes amies me prit dans ses bras afin de me redonner le sourire, heureusement qu'elle était là. Pourtant malgré moi,je n'avais qu'une envie de le rejoindre, même si je savais pertinemment qu'il était occupé. Je ne pouvais pas expliquer cette sensation, ni les sentiments que j’éprouvais pour lui. Il me rendait dingue, si bien que j'étais prête à donner tout ce que j'avais rien pour passer quelque moments de plus avec lui. Il était l'homme de ma vie, et jamais je n'avais ressentie quelque chose de si fort et de dévastateur pour quelqu'un d'autre. C'était à la fois beau et totalement effrayant.
je te conseille d'aller voir ta cousine là, je sais plus son nom, elle est vener contre toi. elle a hurlé, je crois que c'est par rapport à son mec et t'es pas toute blanche dans cette histoire.
Non mais mais qu'est-ce que les gens avaient en ce moment ? C'était genre,Juna doit s'emmerder alors si on venait foutre un peu la merde dans sa vie. Et donc voilà,après ma discussion avec cette prétentieuse de Tanya j'avais appris que je m'étais mis à dos une de mes cousines sans le savoir. Dans le style pétasse sans scrupules elle était pas mal dans son genre. Elle prenait un malin plaisir à foutre la merde dans la vie des gens et elle se fichait que cela lui ne rapporte rien. Elle devait trouver ça marrant de retourner le cerveau des gens et par malchance ma cousine était assez naïve pour croire une grande gueule comme elle. Je crois que c'était de famille d'être jalouse, il me semble que ma mère l'était aussi et il était clair que Ming l'était autant que moi. Et me voilà donc chez ma cousine, alors que j'avais d'autre choses à faire que de devoir l'écouter à piquer une crise pour rien. Franchement son mec j'y toucherais pas même pour tout l'or du monde. De plus ça faisait longtemps que je ne regardais pas les autres hommes depuis que je connaissais Carmelo. Il était le seul qui comptait pour moi et je me voyais pas dans les bras de quelqu'un d'autre. Ce que je ne comprenais pas ce qu'elle le savait très bien , après tout elle m'avait vu avec lui et elle m'avait entendu parler de lui pendant des heures alors je ne comprenais pas pourquoi elle doutait encore de moi.« Il parait que tu voulais me parler. » Elle m'envoya un regard noir qui voulait en dire long. Heureusement que j'avais le décodeur de la famille et que j'étais rodé niveau prise de tête grâce à mes frangins. Je m'installa sur le canapé, attrapa un gâteau sur la table. Elle , elle se posta en face de moi avant que le show ne commence. « Ok Juna tu sais que je te considère comme ma sœur, mais franchement je te pensais pas aussi salope.» Bon elle commençait encore gentiment, c'était surement parce que j'étais de la famille que j'avais le droit à un traitement de faveur. Trop gentil,mais bon je l'a trouvé assez minable de croire n'importe quel abrutit plutôt que moi. Non mais c'est vrai jamais je douterais un seul instant d'elle ... bon ok c'était faux mais bon quand même fallait arrêter son délire là. « Bon au lieu de gueuler,tu pourrais déjà expliquer ce que tu me reproches,non? » C'était moi ou elle avait l'air encore plus énervée qu'elle l'était y'a 5 secondes ? Non mais franchement ça me faisait chié, pour une fois que j'avais rien fait je devais encore me justifier. Si au moins son soucis en valait la peine mais non , ce n'était pas le cas. Ce que ça pouvait être agaçant les femmes n’empêche. Ça se prenait le chou pour un rien et je plaidais coupable sur le fait que je n'étais pas mieux mais au moins je me voilais pas la face.« Tu le sais très bien.» Oh bordel si elle le prenait comme ça, ça pourrait durer très longtemps et je n'avais pas de temps à perdre. « Non sinon je ne serais pas là. » Bon c'est quand qu'elle allait lâcher le morceau ? Qu'on s'explique un peu. « Tu aurais allumé mon mec , fait pas l’innocente. » Mais comment pouvait-elle dire ça ? J'avais l'impression d'être face à une étrange, je ne reconnaissais plus ma propre cousine qui était pour moi comme ma sœur. On avait grandie ensemble, et on avait tout partagé... Je me sentais blessée finalement par cette situation sans que je puisse l'expliquer mais par fierté je lui décida de ne pas lui montrer.« Non mais tu es sérieuse ? Tu crois l'autre salope de Tanya qui elle ne se gène pas pour allumer ton mec plutôt que moi ? Puis franchement tu sais très bien que je suis avec Carmelo et que jamais je prendrais le risque de gâcher ce que j'ai avec lui et c'est surement pas pour un mec comme le tiens que je prendrais un tel risque. Franchement tu me déçois beaucoup.. je pensais que tu me connaissais depuis le temps mais je vois que je me suis trompée sur toi» Je pris mon sac puis je sortie de chez elle. Si elle voulait me reparler,elle avait mon numéro.En cas contraire dans un mois elle serait assez calmée pour passer au dessus de ça. En attendant j'étais trop déçue pour ajouter quoi que soit d'autre et je préfère partir avant que cela n'aille plus loin.Car entre elle et moi,c'était moi qui me sentait trahie. Je me sentais tellement mal... elle ne pouvait pas savoir à quel point.J'avais l'impression que même ma propre sœur ne me connaissait pas et qu'il suffisait d'une étincelle pour qu'elle s'enflamme finalement. Soufflant un bon coup, j'envoya un sms à la seule personne que j'avais envie de voir à cet instant... Carmelo. Bien sur il y'avait une chance sur deux qu'il bosse comme à son habitude mais dans le pire des cas je me pencherais sur le plan b, qui était pour moi un bon pot de crème glacé. Alors que je rentrais dans le bus qui me ramené au centre de la ville, quand je vis que j'avais un sms. Bon dieu fait que ça soit lui ... et c'était bien lui. En un seul instant j'avais retrouvé le sourire, comme quoi il suffisait de petites attentions pour me remonter le moral.Je préférais laisser toute cette histoire derrière moi, et me concentrer sur mon avenir, Carmelo.


snow; oui, uniquement ça, ton âge et ton avis sur le design, nous on s'en fout un peu, on voudrait juste savoir comment on doit t'appeler, alors évite les mensonges et te la joue pas anonyme.


Dernière édition par Juna Y. Ming le Dim 19 Aoû - 11:15, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmelo Lucas

avatar

. :
OVNIGAZZ

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : West Compton

CRÉDITS : © Moses & tumblr
AVATAR : Sammie Lee Bush
BLAZE : moses
VAGUES RIDÉES : 30


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Jeu 16 Aoû - 11:01

DAT'S MY GIRL
Bienvenue officiel. Si tu as des questions sur le perso, n'hésites pas, ma boite MP est open.
Hâte de te lire babe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jethro Ehrlich

avatar

ÂGE : DIX-NEUF ANS.
QUARTIER HABITÉ : DOGTOWN.

CRÉDITS : KIDD/frozenthorn@tumblr.
AVATAR : :)
BLAZE : LA DÉESSE DES JOURS INCONNUS/D’ALIZÉ.
VAGUES RIDÉES : 58


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Jeu 16 Aoû - 11:09

je vais trop avoir en tête son rôle dans la série de disney channel. bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frozenthorn.tumblr.com/
Ari Rhodes

avatar

ÂGE : (PRESQUE) VINGT ANS.
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH.

CRÉDITS : N-DIA.
AVATAR : MON KEN DÉGONFLÉ.
BLAZE : N-DIA.
VAGUES RIDÉES : 198


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Jeu 16 Aoû - 11:36

elle est chou, elle. j'en connais un qui doit être content que son scénario soit pris.
bienvenue en tout cas ! I love you
et un admin passera te poser une question lorsque tu auras complété la première partie de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellow

avatar

ÂGE : 26 ANS
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH, DOWNTOWN

BLAZE : RELLA
VAGUES RIDÉES : 854


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Jeu 16 Aoû - 11:37

Ricki Nelo a écrit:
je vais trop avoir en tête son rôle dans la série de disney channel

c'est bien vrai What a Face
bienvenue, et très bon choix de scénario.
hâte d'en voir plus. pig


البولي يوريثين
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lev Zariņš
I'm a loser baby so why don't you kill me? ▼
avatar

ÂGE : 23 ans
CRÉDITS : uc
AVATAR : Yuri Pleskin
BLAZE : June
VAGUES RIDÉES : 109


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Jeu 16 Aoû - 11:47

Welcome :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juna Y. Ming

avatar

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : venice

CRÉDITS : bazzart tumblr
AVATAR : brenda song
BLAZE : snow
VAGUES RIDÉES : 17


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Jeu 16 Aoû - 11:58

Merci à tous pour cet acceuil
Bah oui j'espère qu'il est content quand même et pour brenda je pense la même chose que vous,de plus c'est la première fois que la joue
Je pense avoir finie la première partie I love you


Dernière édition par Juna Y. Ming le Jeu 16 Aoû - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelia N. Cortès

avatar

. :
JE SUIS ÉGOÏSTE, IMPATIENTE ET PEU SÛRE DE MOI.

ÂGE : Vingt-deux ans
QUARTIER HABITÉ : Escobar pound

CRÉDITS : Bazzart/Tumblr
AVATAR : Anna Speckhart
BLAZE : HerSunshine.
VAGUES RIDÉES : 65


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Jeu 16 Aoû - 14:36

Mellow a écrit:
Ricki Nelo a écrit:
je vais trop avoir en tête son rôle dans la série de disney channel

c'est bien vrai What a Face

Je vous rejoins
Bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juna Y. Ming

avatar

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : venice

CRÉDITS : bazzart tumblr
AVATAR : brenda song
BLAZE : snow
VAGUES RIDÉES : 17


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Jeu 16 Aoû - 22:06

Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Princess" Everett

avatar

. :
“ Please you could never compare to me. All these bitches is scared of me. I am who you couldn’t even dare to be. ”

ÂGE : l'âge à ton grand père
QUARTIER HABITÉ : Venice Beach → downtown

CRÉDITS : moi-même + tumblr
AVATAR : Tinashe K.
BLAZE : Babydoll mais ici , c'est Dweezy :)
VAGUES RIDÉES : 33


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Ven 17 Aoû - 1:07

Bienvenuue :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ari Rhodes

avatar

ÂGE : (PRESQUE) VINGT ANS.
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH.

CRÉDITS : N-DIA.
AVATAR : MON KEN DÉGONFLÉ.
BLAZE : N-DIA.
VAGUES RIDÉES : 198


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Ven 17 Aoû - 9:13

ta première question.
Citation :
hé, tu me montres tes boobz pour 20 dolls ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juna Y. Ming

avatar

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : venice

CRÉDITS : bazzart tumblr
AVATAR : brenda song
BLAZE : snow
VAGUES RIDÉES : 17


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Ven 17 Aoû - 10:16

Voilà, j'ai répondue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellow

avatar

ÂGE : 26 ANS
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH, DOWNTOWN

BLAZE : RELLA
VAGUES RIDÉES : 854


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Ven 17 Aoû - 10:18

je viens pour la deuxième question diva I love you

Citation :
je rêve ou la gadji derrière nous elle vient de te montrer du doigt à ses potes en riant?


البولي يوريثين
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juna Y. Ming

avatar

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : venice

CRÉDITS : bazzart tumblr
AVATAR : brenda song
BLAZE : snow
VAGUES RIDÉES : 17


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Ven 17 Aoû - 11:12

Voilà, j'ai répondue aussi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellow

avatar

ÂGE : 26 ANS
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH, DOWNTOWN

BLAZE : RELLA
VAGUES RIDÉES : 854


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Ven 17 Aoû - 11:20

la dernière question
(pourras-tu mettre ton pseudo s'il te plait? I love you )



Citation :
je te conseille d'aller voir ta cousine là, je sais plus son nom, elle est vener contre toi. elle a hurlé, je crois que c'est par rapport à son mec et t'es pas toute blanche dans cette histoire.


البولي يوريثين
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juna Y. Ming

avatar

ÂGE : 18 ans
QUARTIER HABITÉ : venice

CRÉDITS : bazzart tumblr
AVATAR : brenda song
BLAZE : snow
VAGUES RIDÉES : 17


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Ven 17 Aoû - 12:03

j'ai mis mon pseudo il me semble en tout cas voilà pour la troisième questions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellow

avatar

ÂGE : 26 ANS
QUARTIER HABITÉ : VENICE BEACH, DOWNTOWN

BLAZE : RELLA
VAGUES RIDÉES : 854


MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   Ven 17 Aoû - 14:02

te voici acceptée dans la communauté de CL.
profite bien de ton passage (qui je l'espère sera long) chez nous.
ta fiche a été très agréable à lire, néanmoins fais attention aux petites étourderies au niveau de l'orthographe. I love you


البولي يوريثين
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'   

Revenir en haut Aller en bas
 

JUNA ◭ ' I'm gonna show you where it's dark, but have no fear'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CALIFORNIA LOVE :: 
I BET CALIFORNIA WISHING ON THESE STARS OF THE HEART
 :: on the road to los angeles :: nothing's gonna stop me now
-